Événements

Babel Med music 2004
1er forum des musiques du monde. Conférences, débats, concerts, stands d’exposition.

Français

Babel Med Music est un événement culturel et professionnel, un rendez-vous pour le soutien aux carrières des musiciens et la découverte de nouveaux talents par les professionnels de la musique et le grand public. Encourager la création artistique et sa diffusion, mettre en avant la richesse des cultures du monde entier sont ses objectifs principaux. Pendant trois jours des professionnels reconnus au niveau mondial (artistes, musiciens, directeurs de festivals, distributeurs, maisons de disques, agents artistiques, managers..) viendront écouter les musiques de Méditerranée, de la région et du monde.

Un espace d’exposition pour les professionnels sera ouvert les jeudi, vendredi et samedi de 10 heures à 19h30.

Des conférences tous les jours de la manifestation

Tous les jours, 10 concerts sur 2 scènes (Cabaret Rouge et Grande Salle). Jeudi 31 mars : 20h30 à 02h30 / Vendredi 1er avril : 18h00 à 03h00 / Samedi 2 avril : 18h00 à 03h00


Sélection officielle

Jeudi 31 mars, ouverture des portes : 20 heures

A FILETTA (Corse)
La Corse à chœur ouvert

DHOL BLASTERS (Inde / Grande Bretagne)
La fièvre banghra des indian-british

KALOOME (France)
La jeune rumba gitane et catalane

RASSEGNA* (France)
Les voix de la Méditerranée

MALOUMA (Mauritanie)
La diva mauritanienne

CHI NA NA POUN* (France)
La chanson gouailleuse occitane

SAFI (France)
Raï oranais et Timba cubaine

WATCHA CLAN* (France)
Le Bastion du métissage marseillais

Déambulatoire :
LES TAMBOURINAIRES EN COMPAGNIE* (France)
Fanfare saveur provençale

JUAN CARMONA SOLO (Invité d’honneur) France


Vendredi 1er avril, ouverture des portes : 19 heures

FAÏZ ALI FAÏZ (Pakistan)
Prince de Qawwali

LES ANARCHISTES (Italie)
Révolte à l’italienne

COROU DE BERRA* (France)
Polyphonies des Alpes du Sud

HANINE Y SON CUBANO (Cuba / Liban)
El Son de Beyrouth

OKNA TSAHAN ZAM (Mongolie)
Géant du chant diphonique mongol

BABA MIRZAYEV (Azerbaïdjan)
La grande tradition orale azérie

MOTAYEM* (Palestine / France)
Les perles de la poésie palestinienne

JUGAL BANDI* (Inde / Afrique / France)
Groove métis à l’indo-marseillaise

ORANGE BLOSSOM (France)
Arabesques sur transe électro-orientale

LES BOUKAKES (France)
Rock du Bled et raï des villes

Déambulatoire :
SABOÏ* (France)
Une horde festive d’un autre monde


Samedi 2 avril, ouverture des portes : 19 heures

RENATA ROSA (Brésil)
La voix pénétrante du Pernambuco

DOBET GNAHORE* (Côte d’Ivoire / France)
La nouvelle voix de l’Ouest-Africain

HAMILTON DE HOLANDA (Brésil)
Le Joyau du choro brésilien

GÜLCAN KAYA (Turquie)
Voix et Saz d’Anatolie

REALEJO (Portugal)
L’héritage celtique du Portugal

LAS MIGAS (Espagne)
Le flamenco nuevo au féminin

TIM WINSE ET LE WASSAMANA, (Burkina Faso)
L’icône de l’arc-à-bouche burkinabé

LES FQIRETS D’ANNABA (Algérie)
Les chants immémoriaux d’Annaba

MELANZ NASYON (Réunion)
Le Divin Maloya

ELISEO PARRA (Espagne)
Les racines espagnoles revisitées…

Déambulatoire :
BANDA DU DOCK* (France)…
Les vents chauds de Méditerranée


Les Conférences publiques

Les conférences suivantes seront libres d’accès

Vendredi 1er avril

De 10h30 à 13h30
Marché de la musique, Musique de marché ? Les musiques du monde sont le fruit d’une mondialisation des échanges entre les cultures avant l’heure. En quoi la vague néo-libérale actuelle risque-t-elle de stériliser les « métissages » créatifs ? Quelles sont les incidences sur les esthétiques ? Quelles politiques d’échanges autour du bassin de la Méditerranée ? Des politiques « volontaristes » peuvent-elles s’opposer aux lois du marché ?
Intervenants : Bernard Coquelet, Président de Phonopaca depuis 2001, mène une carrière qui s’est développée autour de trois axes : compositeur et producteur de musique, il est aussi enseignant et conférencier, et il participe à de nombreuses actions en faveur du développement de la filière culturelle. Après des années d’aller-retour entre Aix-en-provence et la capitale, ce sociétaire de la Sacem, décide de s’installer définitivement en Provence. Il devient manager du Label « Corail production » qui produit la collection de musiques de danse de salons « 1,2,3 Dansez » et compose de nombreuses musiques pour des spots publicitaires, notamment pour Citroën, Sanofi, EDF GDF, et pour des documentaires et des séries TV comme « Premier Regard » « Passions » « Côté cour ». Fondateur des éditions musicales « Audio Look », il a aussi mis à profit ses connaissances sur l’apport des nouvelles technologies au sein de l’industrie du disque en devenant enseignant du cours « Musique et nouvelles technologies » au Conservatoire Michel Petrucciani, sur la communauté de commune de « Ouest Provence » (qui couvre Istres, Fos et Miramas).
Thierry Fabre, Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme Alain Hayot, Vice Président du Conseil régional Provence-Alpes -Côte d’Azur, délégué à la culture et la recherche.
Carles Sala, Directeur de l’Institut culturel de Barcelone Présentation : Claude Patriat, Directeur de l’IUP Diderot, Université de Bourgogne Modérateur : Constant Kaïmakis, chargé de mission au Conseil Général de l’Hérault.

Samedi 2 avril De 14 heures à 16h00

Nouvelles technologies ou nouvelle manière d’appréhender la musique ? Le P2P est-il seulement une technologie (neutre) ou une nouvelle façon de « sublimer » des échanges ? La « circulation » prend-elle le pas sur ce qui circule, le « trafic » sur le « sens ». Les virtualités du numérique annoncent-elles le triomphe de la « marchandisation de l’objet » sur l’objet lui-même et sa « valeur » symbolique ? Le « créateur » doit-il être le grand absent (l’oublié) de la mise en circulation de ses œuvres et céder la place à une « consommation » des tuyaux ?
Intervenants :
Jean Davoust, Editeur. Initialement tourné vers l’art, Jean Davoust découvre le monde de l’édition en 1970. Deux ans plus tard, sa carrière bascule, lorsque Daniel Filipacchi l’engage pour la création des éditions Warner Bros Filipacchi, qui s’enrichit bientôt des répertoires de Warner Bros UK et US. Il occupera ce poste jusqu’en 1998. Parallèlement, J.Davoust exerce une activité syndicale, il est le président de la Chambre Syndicale des Editeurs (1992 à 1994) et président de la Confédération Internationale des Editeurs. Son expérience institutionnelle comprend également la présidence de l’IRMA, centre de documentation, ressources et formation, sous tutelle du Ministère de la Culture. Pionnier d’une réflexion concernant les conséquences de la numérisation sur l’activité éditoriale, il était par conséquent un des représentants de la profession apte à faire évoluer une activité dont la forme et l’esprit demeurent inchangés depuis sa création. Il a donc décidé de mettre en pratique les avantages qu’offrent les nouvelles technologies afin d’en faire bénéficier tant les créateurs que les utilisateurs, musiciens ou mélomanes. Il est l’un des responsables du rapprochement entre les groupes d’éditeurs multinationaux indépendants avec les Sociétés d’Auteurs. Il participe aux négociations actuelles couvrant le MOU « Memorandum of Understanding » sur les produits off-line et on line.
Hervé Rony, titulaire d’un doctorat de droit et Directeur Général du SNEP depuis juillet 1994, a été, auparavant, Directeur Général du réseau FM Maxximum (1990/1991) puis conseiller auprès de la Direction Générale de RTL (1991/1994). Il a commencé sa carrière comme chargé de mission au service juridique et technique de l’information (SJTI – Ministère de la Culture et de la Communication) puis au service juridique de la CNCL et du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel.
Xavier Filliol, directeur artistique de musiwave.com Tariq Krim, consultant Patrick Lavaud, Directeur artistique des Nuits Atypiques de Langon et du label Daqui.
Patrick Zelnik*, PDG de Naïve
Modérateur : Phillipe Gouttes, directeur de Zone Franche.

Samedi 2 avril

De 16h30 à 18h30 La Place de la radio dans les Musiques du Monde La radio représente non seulement un espace de diffusion mais peut aussi être un outil dans la découverte de ces musiques, et pourquoi pas dans sa production. Avec des radios venant de différents pays méditerranéens, des radios d’état, communautaires ou encore commerciales, mais aussi avec des opérateurs du secteur (labels ou festival) Radio Grenouille questionnera la place de la radio dans les musiques du monde, le travail qu’elle effectue autour de ces esthétiques.
Intervenants : Caroline Bourgine, productrice de différents magazines musiques du monde dont Equinoxe sur France Culture(depuis 1997), rédige également des livrets pour le label Accords Croisés, productrice pour le label Occora, a été correspondante pour RFI au Congo Brazza, a aussi réalisé un documentaire autour du Gwo Ka en Guadeloupe… Valerio Corzani, Radio 3 Rai.
Rafi Hamal, journaliste (Radio Gazelle) Elodie Maillot, reporter, productrice indépendante, infatigable globe trotter musical, Elodie rapporte sons et histoires pour différentes radios RFI, France Culture et le magazine Vibrations.
Omer Madra*, rédacteur d’Acik Radio (Turquie) Christian Mousset, directeur artistique de Musques Métisses Bintou Simporé, journaliste à Radio Nova, anime les matinales de Nova du lundi au vendredi et présente chaque dimanche de 10 à 12h l’émission  » Néo Géo, le mix et le mag de la sono mondiale « , voyage hebdo dans l’actualité des musiques du monde, rediffusé chaque semaine par la radio SFB Muktikulti de Berlin et la WDR de Cologne. Elle participe chaque mois au World music Charts Europe.
Frank Tenaille, secrétaire Général de Zone Franche, Journaliste (spécialisé dans les musiques du monde). Programmateur (Festival de Radio France, Le Printemps des Comédiens, etc). Responsable commission musiques du monde à l’Académie Charles Cros. Auteurs de films et livres dont : « Histoires d’Occitanie », « Le Swing du camélon, musiques africaines 1950-2000 », « Le raï de la bâtardise à la reconnaissance internationale », « Polyphonies et chant corse », etc.
*Sous réserve


Les Conférences professionnelles :

Les conférences suivantes seront ouvertes au professionnels accrédités :
Rencontre professionnelle Musiques du Monde Régions du Sud Est de la France

Jeudi 31 mars : de 10h30 à 17h

De Lyon à Marseille, de Nice à Perpignan, des Alpes aux Pyrénées, les musiques du monde font indéniablement partie du paysage musical du sud-est de la France. Musiques des rives méditerranéennes, musiques issues de toutes les immigrations et de toutes les cultures du monde elles occupent une place de plus en plus importante dans les nombreux festivals, sur les scènes permanentes du spectacle vivant mais aussi dans les lieux de création artistique, les écoles de musique, les lieux de recherche et de documentation, le monde du livre et du disque, sans oublier le tissu associatif et communautaire de base, marqué par une grande diversité culturelle.
Proposée par l’Arcade, cette rencontre a pour but de tisser des liens plus étroits entre des professionnels des trois régions du sud-est de la France, de plus en plus nombreux à intervenir dans la chaîne des musiques du monde, de la pratique et de la formation à la production et la diffusion. Elle vise également à mieux structurer à l’échelle régionale un secteur musical qui connaît depuis quinze ans un fort développement lié à l’ouverture des pratiques culturelles sur le monde.
Coordination et renseignements : Mission des musiques et danses traditionnelles de l’Arcade.
Philippe Fanise.
04 42 21 78 00 [email protected] www.arcade-paca.com

Planète Musique Conférence de Presse

Jeudi 31 mars à 12h30
Le centre d’information des musiques traditionnelles et du monde (CIMT) de l’irma présente « Planètes Musiques », le 5ème guide-annuaire des Musiques Traditionnelles et du Monde.
Depuis 5 éditions, ce guide-annuaire, riche de + de 5.000 contacts sélectionnés, est l’indispensable outil de référence pour les opérateurs œuvrant dans le domaine des musiques traditionnelles et du monde.
Au sommaire : artistes, instruments, luthiers, festivals, salles, labels, médias, formations, recherche, informations et ressources en ligne, organismes.
Points de vue, info pratique : « Le marché français des musiques traditionnelles et du monde » par François Bensignor/cimt, « La commercialisation de la musique en ligne » par Marc Benaïche/mondomix, fiche pratique « Les aides à l’export » par J-Noël Bigotti/irma.
Pour cette nouvelle édition, totalement remise à jour, l’accent a été porté sur les opérateurs européens, la facture instrumentale et les ressources sur Internet.
– Le répertoire européen Pour répondre aux besoins des opérateurs dans le contexte d’une structuration européenne en progression constante dans le domaine des musiques traditionnelles et du monde, Planètes Musiques publie près de 500 contacts incontournables de festivals, programmateurs, labels, distributeurs et médias dans 28 pays.
– La lutherie Planètes Musiques est le seul guide-annuaire de l’irma à publier les contacts et activités de plus de 200 luthiers spécialisés dans la facture d’instruments traditionnels. Dans le même chapitre est présenté un glossaire étendu à plus de 250 instruments du monde.
– Internet Planètes-musiques présente une sélection de près de 150 sites spécialisés classés par domaine d’intérêt.
Il sera présenté par François Bensignor (cimt-irma), le jeudi 31 mars à 12h30, sur la mezzanine du Cabaret Rouge.

Rencontre du réseau Zone Franche

Vendredi 1er avril 15h à 18h
Échanges et projets dans le pourtour méditerranéen.
Un quinzaine de membres du réseau et des non-membres (du réseau) viendront parler de leurs projets d’échanges entre différentes régions du pourtour méditerranéen (de région à région et par-dessus toutes les frontières, les barrières et les murs, qui se dressent encore…).
Un « pot » clôturera la rencontre dans la convivialité.

Zone Franche Zone Franche, le réseau des professionnels des musiques du monde.
Présent dans une quarantaine de pays, le réseau regroupe les opérateurs culturels des musiques du monde (représentants d’artistes, producteurs de spectacles et de disques, festivals, salles et lieux, médias et marchés…). Expression de la solidarité internationale, en particulier Nord-Sud, il contribue à la structuration et au développement des entreprises, apporte un appui à la professionnalisation des opérateurs économiques, participe à la promotion des musiques du monde.