Événements

Arts Sud
1ère édition du Festival des Arts Africains. Du rythme, du sens, des sons, croisement, entre musiques, images et parole. Métissage des arts pour un voyage magique. One Man Show Slam Courts Metrages Contes Musiques One Woman Show

Français

Max Events vous convie à des rencontres uniques. Ils tapent, soufflent, grattent, dansent et enivrent…avec ou sans instruments, avec ou sans paroles. L’Afrique vous donne rendez vous dans la capitale des arts.Sur scène, ils n’ont qu’un but, vous faire partager des instants magiques.Le Lavoir Moderne Parisien leurs ouvre ses portes et leurs déroule son tapis arc en ciel.

Binda Ngazolo
Mercredi 31 Septembre

MINKANA

Les récits de Binda s’enracinent dans le centre sud du Cameroun, le pays Beti ou l’humour s’intègre à la vie.
Il nous convie à la rencontre du Minkana, qui désigne à la fois les chantefables, les proverbes et les devinettes.

Chez les Beti, le moment de Minkana, au singulier Nkana, est le lieu de rencontre de toutes les générations.
Pour les enfants et les jeunes, Nkana est ludique et pédagogique. Pour les adultes, Nkana est philosophique et initiatique.

Initié aux contes par la pratique traditionnelle, celle de la chantefable qu’il tient de sa grand mère, Binda fait vivre à travers un ensemble de gestes et de mimiques des animaux de son pays et des personnages merveilleux, et, sait fasciner aussi bien les enfants et ceux qui en ont gardé l’âme.

« Ekanga »
Mercredi 31 Septembre

CONCERT

Selon comment il est prononcé, le mot EKANGA signifie Pont ou symbole en Bêti langue du sud du Cameroun, (mais également parlée au nord du Gabon en guinée équatoriale et présentant de nombreuses similitudes avec le Yoruba du Nigeria, le Fon du bénin, l’Ashanti du Ghana, le Bete de côte d’ivoire, le Zulu d’Afrique du sud et quelques autres).
Ponts de sons, de mélodies, de rythmes, d’images et de couleurs,
Liens de vibrations et d’émotions invisibles pour l’œil ;
Tissés à main nue et cœur ouvert instant après instant et le plus intensément possible pendant quelques milliers d’instants magiques,
Juste pour que jamais ne meurent ces sensations étranges, impossibles à qualifier,
Mais qui nous imprègnent et nous accompagnent longtemps, très longtemps une fois qu’on a goûté à ce privilège unique, de partager de la musique.

Formation

Le groupe est composé de 5 à 7 musiciens et chanteurs, tous poly-instrumentistes jouant d’instruments de musique légers faciles à transporter, acoustiques pour la plupart, pouvant donc s’adapter autant à des scènes électriquement, amplifiées, ou non.
Sanzas, kongomas (sanza basse géante), gnasss, lamelles de balafon, pan-art (sorte de steel-drum portatif), wood-blocks (claves en bois), sifflets, tambourins, cloches, wak-waks (ancêtre africain du guiro latino) cajon, congas, bongos, et pourquoi pas guitares(basse et d’accompagnement) et saxophones.


Laurentine Milebo…
Jeudi 01 Septembre

RECITS DE FEMME

…Est une comédienne d’exception. D’origine congolaise, elle fait ses débuts dans la chanson puis le théâtre avant de commencer une longue carrière cinématographique.

Elle est Innocence dans « Black mic mac 2 », Faty dans « Barbecue Pejo » récompensée par deux prix d’interprétation (à Milan et Khourigba), Mama Aloko dans « Mama Aloko » ou encore ma Sali la marieuse dans « Fatou la malienne ».

Aujourd’hui, Laurentine renoue avec la scène dans un nouveau one woman show RECITS DE FEMME. Avec cet humour généreux et corrosif qui la caractérise, elle met en lumière les relations tantôt houleuses tantôt drôles de la femme africaine dans la société, parle de sa jeunesse au Congo, de son mariage, de sa venue en France et de son rapport à l’intégration. Aussi drôle qu’émouvante, forte et frémissante, Laurentine nous parle de la vie comme seule elle peut le faire.


Emile Abossolo Mbo
Vendredi 02 Septembre

LETTRES A…

Pendant un peu plus d’une heure, il jongle avec les mots leurs sens, leurs saveurs et leurs couleurs avec une joie de faire partager tout cela qui frise l’ivresse.
à travers des « LETTRES » qu’il aurai trouvé par le plus grand des hasards Le personnage de son one man show raconte la vie de tout un pays, heu… de presque tout un continent, heu… heu… enfin…une bonne partie en tout cas.
LETTRES à « ma chère maman » qui nous racontent les étonnements, les déceptions, les surprises d’un fils face aux visages cachés de la « ville lumière »
LETTRES à « mon cher collègue » qui nous embarquent en plein milieu de certaines brûlantes querelles de pouvoir et autres bureaucratiques luttes d’ambition.
LETTRES « à mon… » ou à « ma… » « …chéri(e)… » qui nous plongent au cœur des dessous les plus secrets, d’histoires sentimentales dans lesquelles le cœur, le corps et toutes les émotions sont manipulées comme autant d’armes de précision qui transforment chaque relation amoureuse en une guerre presque sans merci.


Dieudonne Kabongo
Samedi 03 Septembre

LE VILLAGE QUI…

On ne le présente plus ; son visage est présent dans un peu plus de quarante films, sa voix enchante les ondes de la RTBF. Comédien au théâtre et au cinéma, présentateur à la Télévision, musicien, metteur en scène…

Il est aussi humoriste et dans un spectacle gonflé de subtile intelligence et traversé de bout en bout par un rire finement décapant et toujours généreux, il nous parle de son « village en attente d’être découvert ».
Un faux petit village qui est en fait un univers tellement grand de toute la profondeur et la richesse des propos de Dieudonné, dont le verbe et la verve s’adressent avant tout à nos cœurs et à notre intelligence d’Humain.




PROJECTIONS (Entrée libre)

Avant chaque spectacle. En présence des équipes de chaque films. (sous réserve)

Max Scénars est une jeune société de production basé sur paris, elle présente ici, quelques une de ses dernières productions ; l’occasion de découvrir la nouvelle génération.
La Plus part de ces films ont été réalisé sans budget mais dans le plus grand sérieux et d’une grande volonté de membres qui ont rejoint le groupe ; cela fut un important appuis qui a permis à ces films de voir le jour.

Courts Métrages

« Kabamba » De Max Scénars (14 min. France – 2004)
SANDRA est une jeune fille d’une vingtaine d’années qui vit seule avec AMINA (la quarantaine) sa mère. Elle serait sa principale « rivale ». Sandra a un rendez-vous. Disons un ²Dating². Elle a rencontré un homme en surfant sur internet.
Amina est au courant. Elle décide de prouver à sa jeune fille qu’elle a encore le pouvoir de séduction. Elle devance Sandra sur le lieu de rendez-vous. Qui est cet homme ?
Cet homme s’appelle KABAMBA. C’est bien lui, le mari qu’elle avait perdu de vue depuis 20 ans.

« Confusion » De Claudia Tagbo (14 min. France – 2005)
PATIENCE vient d’aménager dans un immeuble. DALA, la soixantaine la confond avec CATHERINE une autre jeune fille qui habite aussi l’immeuble.
DALOUSE vient de se faire plaquer par son fiancé TONY à cause de Catherine. Furieuse, elle décide de se venger d’elle mais victime d’une confusion, Patience en paie les frais.

« Qui est l’Ennemi » de Maxwell A. Cadevall
IGOR, père de trois enfants mène une vie tranquille et paisible avec sa femme NICOLE jusqu’au jour où il rencontre DIANE qui bouleverse sa vie et la transforme en un cauchemar lors de la séparation avec celle-ci. En effet, Diane lui apprend qu’elle est séropositive et Igor voit son monde s’écrouler.

« Le Choix du Vote » de Nolda Massamba
Une station de métro, une vielle dame se fait agresser par trois voyous la veille des élections avant d’être sauvée par un quatrième.

« Rendez Vous » de Nolda Massamba
C’est un samedi. Joe se réveille et jette un coup d’œil à son agenda qui lui renseigne qu’il a un rendez-vous le soir avec une fille (sûrement une magnifique) mais problème, il n’a pas un sou en poche. Il va tout faire pour en trouver et aller à son rendez-vous.