Événements

Soirée consacrée aux  » Vieux migrants »
Avec Sabrina Kassa, Philippe Bohelay et Olivier Daubard et Habib Tengour

Français

Sabrina Kassa pour  » Nos ancêtres les Chibanis – Portraits d’Algériens arrivés en France pendant les Trente Glorieuses  » (Ed. Autrement /2006)
Les chibanis, les « cheveux blancs » en arabe dialectal, ce sont les vieux immigrés maghrébins. Anciens ouvriers, mères au foyer, commerçants, ils sont arrivés pendant les Trente Glorieuses (1945-1975), à l’époque où la France avait besoin de bras. Les parcours sont divers mais ces immigrés ont un point commun : ils sont en général invisibles dans le paysage français. C’est de la rencontre avec huit d’entre eux, tous engagés dans la vie sociale, dans la vie de quartier à Paris, Dunkerque, Grenoble… et fiers de l’être qu’est né ce livre qui etrace leur parcours d’intégration, peu médiatisé aujourd’hui.

* Projection photos de Zabou Carrière.
L’auteur Sabrina Kassa, journaliste indépendante, travaille sur l’immigration et le rapport Nord/Sud depuis 1999. La photographe Zabou Carrière collabore à la presse française, finlandaise et belge, sur des sujets liés à l’immigration.

Philippe Bohelay et Olivier Daubard pour :
 » Chibanis « 
(Ed. Bleu Autour – 2006)
« Quand on part au pays, ils coupent la retraite en deux. La France, elle te retire l’allocation supplémentaire.
Tu as travaillé toute ta vie, les patrons te déclaraient à moitié et, maintenant que tu es vieux, tu n’as même pas la droit de partir quand tu veux « . Parole de chibani (vieux en arabe) qui est « de là-bas et d’ici, pas tout à fait de là-bas, pas tout à fait d’ic  » et qui raconte les bribes de sa vie, maintenant que « le temps a passé et qu’il passe pour rien ».
Philippe Bohelay est metteur en scène et écrvain. Olivier Daubard est artiste photographe

* Habib Tengour
pour « Retraite » (le bec en l’air)
Ce livre fait le portrait à travers des photographies et des poèmes en prose, d’hommes à la retraite, anciens ouvriers originaires d’Algérie pour la plupart, qui vivent seuls, sans leur famille, dans un hôtel du quartier Belsunce à Marseille et évoque leur vie au quotidien, leur histoire…
Habib Tengour est né à Mostaganem en 1947. Poète, écrivain et anthropologue, il a constamment vécu entre la France et l’Algérie.