Événements

L’Homme est un mystère #2
Freddy Tsimba, Ndary Lô, Pélagie Gbaguidi, G. Donkor, Ben Haj Taïeb, Dominique Zinkpe, etc.

Français

Résidence du 1er octobre au 15 octobre
Lieu de résidence : Lycée Jean Moulin, à Saint Brieuc
Lieu d’exposition : Pavillon des expositions temporaires du musée de Saint Brieuc

Freddy Tsimba travaille dans la poussière du massacre. Quand la guerre a fait son œuvre, que reste-t-il ?
Le deuil des corps chauds, des puits remplis de malheur, des chemins inexistants. Des millions de balles, d’obus pour autant de visages à oublier.

C’est sur ces traces que travaille Tsimba, les balles qui restent sur les champs de bataille comme autant d’os qui parlent.
Tsimba montre le visible, ces balles, comme témoignage, une à une, de la violence humaine. De la volonté humaine, délibérée à tuer.
Il travaille sur l’invisible. Ces êtres sont des spectres. Ces corps ne sont plus que des projectiles. Symboles accumulatifs des victimes tuées par milles ? Tombes métalliques où l’objet qui donne la mort est présent mais plus le mort ? De l’humain tellement guerrier que ses os sont en cartouche et sa moelle en poudre ?
L’homme n’a plus que faire de son âme et de sa chair. Il est une arme qui marche, mange et tue.
Les sculptures de Tsimba sont silencieuses comme des bouches fermées, pleines de fracas achevés. Elles sont broderies de violence et de vide. Dans les trous, il y a tout ce qu’il n’y a plus.

Tsimba a trouvé une langue universelle, la Parole des Balles.
Son œuvre n’a ni de pays, ni de continent. Elle est celle des hommes.

Horaires d’ouverture :
De 10h00 à 18h00 du mardi au samedi, et de 14h00 à 18h00, le dimanche.

Vernissage le 13 octobre à 18h
Entrée libre – Renseignement : 02 96 62 55 20
Galerie du Dourven
Expositions Départementales
Art en herbe