Fiche Film
Cinéma/TV
MOYEN Métrage | 2010
Ombre des Marabouts (L’)
Cheikh N’diaye
Titre anglais : Marabou’s Shadow
Pays concerné : Sénégal
Réalisateur(s) : Cheikh N’diaye
Avec : Thomas Schmitt, Karim El Jailani
Durée : 52
Genre : société
Type : documentaire

Français

Au Sénégal, la figure des marabouts est omniprésente. Dans les taxis, dans les rues, à l'intérieur des maisons, des portraits d'hommes encadrés avec un grand soin semblent veiller sur leurs fidèles. Parmi les confréries maraboutiques, les confréries Tidjane et Mouride sont les plus importantes. Elles possèdent un grand pouvoir sur les masses paysannes qui forment l'écrasante majorité de la population. À travers le portrait d'un paysan et d'un coiffeur adeptes de la confrérie maraboutique mouride, celui d'un journaliste et d'un animateur d'une association de protection de l'enfance, le film interroge précisément le développement des confréries maraboutiques dans la société sénégalaise depuis la colonisation française. Il questionne la mise en place et l'exercice de leur pouvoir sur leurs adeptes, ainsi que les motivations de ces derniers. C'est aussi une interrogation très personnelle et à la fois universelle du réalisateur, qui étant de confession musulmane, explore les méandres et mystères de l'Islam politique à travers l'Islam confrérique, et, par extension glisse un oeil dans les cours et arrières cours de la démocratie africaine. Cheikh N'Ddiaye, 52 mn, documentaire, 2010 Production Afrique : Karim El Jailani / Production 308 TV Afrique : Télévision mauritanienne Production France : Thomas Schmitt / Mosaïque Films TV France : TLSP (Réaction en Chaînes) – IMAGES Soutien engagement : CIRTEF

English

In Senegal, marabous are omnipresent. Beyond the spiritual aspect, their influence manifest itself on a political, economic and social level. In muslim countries, many attempts to legitimate religious brotherhoods, like « the Muslim brothers » in Egypt, failed – repression of the government, clandestinity or civil war like in Algeria. Senegal is a rare case with President Abdoulaye Wade who proclaims his membership of the Mouride brotherhood. Through the portrayal of a farmer, a hairdresser, and a journalist, the film questions the development of marabous’ brotherhoods in Senegal society since the French colonization.

Réalisateur/Director: Cheikh N’diaye
2010 – HDV – Couleur – France/Mauritanie – 52′
Image: Alexandra Ardoin
Son/Sound: Daouda Niang
Montage/Editing: Thierry Czajko
Production : Mosaïque Films, Production 308
Distribution : Mosaïque Films (marianne.geslin@mosaique-films.com, +33 (0)1 42 71 17 90)