Fiche Film
Cinéma/TV
LONG Métrage | 2010
Sur la route du blues
Pays concerné : États-Unis
Durée : 104 minutes
Genre : musical
Type : documentaire

Français

Magazine « Echappées belles » (animatrice : Sophie Jovillard).

Originaire de Chicago, le jeune bluesman Ladell McLin est le fil rouge de ce documentaire qui part aux origines de cette musique élaborée par les Noirs américains.

Revenir aux sources du blues, en descendant de Chicago à La Nouvelle-Orléans : tel est le leitmotiv de ce documentaire en deux volets. Mais prendre la route du blues du nord au sud, c’est aussi remonter le cours de l’histoire, celle de l’émancipation des Noirs. Première moitié de ce road-movie : Chicago-Memphis.

Voyage au pays d’un mythe. Né au tournant du XIXe siècle dans le sud des Etats-Unis pour faire entendre au monde entier la douleur des Noirs américains, le blues a influencé la plupart des autres genres musicaux. C’est en 1910 que les descendants des esclaves africains fuient le Sud et la ségrégation raciale pour rejoindre les grands centres industriels. Parmi eux, Chicago, troisième ville des Etats-Unis et première étape de ce périple, effectué en compagnie d’un jeune bluesman, Ladell McLin. « La plupart de ces migrants étaient des musiciens, explique Ladell. Ils ont fait de Chicago leur maison et amené avec eux tout ce qu’ils avaient : leur musique, leur nourriture, leur vie, et le blues. » Ainsi naît le fameux « Chicago sound », grâce à des grands noms des années 1940 à 1960 : Muddy Waters, Willie Dixon, Buddy Guy…

Clubs et studios mythiques

Aujourd’hui encore, la ville propose aux artistes de nombreux lieux où se produire, des clubs où le temps semble s’être arrêté. Après une visite des mythiques studios Chess, on laisse Chicago pour Saint Louis, à la croisée du blues et du rock’n roll, où a grandi Chuck Berry. Et le blues conserve : à plus de 80 ans, la star se produit encore une fois par mois dans un bar-restaurant. Puis direction Memphis, avec deux endroits incontournables : le musée dédié au label Stax, qui enregistra les légendes du rhythm and blues (Otis Redding, Rufus Thomas, Isaac Hayes), et le Sun Studio, qui vit passer Elvis Presley, Jerry Lee Lewis ou Johnny Cash. Autre pèlerinage, indissociable de l’histoire du blues, au Lorraine Motel, où Martin Luther King fut assassiné le 4 avril 1968. Le lieu est devenu un musée des Droits civiques. Une visite pour mesurer le chemin parcouru entre ces années où les Noirs devaient céder la place aux Blancs dans les bus et l’élection de Barack Obama.

Stéphanie Thonnet


Documentaire
Auteur-réalisateur : Michel Viotte
Production : France Télévisions / Bo Travail !
Durée : 2 x 52′
Année : 2010

TELEVISIONS

France 5
Diffusion : Samedi 13 mars 2010 à 20.35 (inédit)
Rediffusion : Dimanche 14 mars 2010 à 11.00

English

Português

Español


Lumière sur 50 femmes et hommes, de 1900 à nous jours:

Aller soutenir ce projet bilingue avant le 1er juillet!