Fiche Film
Cinéma/TV
LONG Métrage | 1988
Bikutsi water blues
Pays concerné : Cameroun
Durée : 93 minutes
Genre : musical
Type : docu-fiction

Français

Moise (13 ans) élève au lycée, habite un quartier populaire. Dans sa classe, son professeur invite régulièrement des professionnels pour parler de travail. C’est ainsi qu’ils reçoivent simultanément pour parler de l’eau, un animateur radio, un technicien sanitaire et un guitariste. ZANZIBAR est le guitariste du groupe  » Les Têtes Brûlées dont l’ambition est de faire connaître le Bikutsi dans le monde entier.

Moise et ses camarades partagent ainsi en musique, la vie des habitants des quartiers populaires des villes, et celles des paysans de diverses régions du pays dans leur lutte quotidienne pour trouver des solutions durables au problème de l’eau, responsable selon des médecins de deux maladies sur trois dans cette région du monde où l’EAU NE MANQUE PAS..

Un film de Jean-Marie Téno

Cameroun 1988, 35 mm couleur, 1h33 minutes, Musical / Drame

avec Zanzibar et les Têtes Brûlées, Endene David, Essindi Mindja, Tadie Tuene, Nga Marie Philomène, Marthe Ndome Ewane, Ngonga Ignace

Titre Original (en français) : Bikutsi water blues – L’Eau de misère ,
Titre anglais : Bikutsi water blues,
Pays : Cameroun / France
Durée : 93 min
Année : 1988
Type : Documentaire-Fiction
Format : 35 mm
Coloration : Couleur

Mélange de documentaire et de fiction sur un problème actuel du Cameroun et dans de nombreux pays du monde : L’EAU MALSAINE ET LA SANTE.

BIKUTSI : rythme traditionnel de la forêt du sud du Cameroun.

Producteur : Jean Marie Teno.

Réalisateur : Jean-Marie Teno.
Scénario : Jean Marie Teno
Images : Joseph Guérin, Ousmane Iya.
Son : Yves Huet, Edimo Dikobo
Montage : Noun Serra
Musique : Zanzibar et Les Têtes Brûlées.
Assistant caméraman : Honoré Noumabeu

Interprétation :
Zanzibar et les Têtes Brûlées
Endene David,
Essindi Mindja,
Tadie Tuene,
Nga Marie Philomène,
Marthe Ndome Ewane,
Ngonga Ignace,

English

Moses, a 13 year old boy, lives in a poor neighborhood in the city of Mbalmayo. At school, his teacher often invites professionals to come talk about their work. This is how Moses meets a radio broadcaster, a health worker and a famous musician, Zanzibar, lead guitarist with the group « Les Tetes Brulees ».

With them, Moses and classmates learn about living conditions beyond their neighborhood. They discover that throughout the country people struggle to find clean drinking water. In Cameroon, where water is plentiful, contaminated drinking water is nonetheless responsible for the majority of illnesses.

A film by Jean-Marie Teno, 1988, 35 mm, 93 minutes

Original Title (in French): Bikutsi water blues – L’Eau de misère ,
English Title: Bikutsi water blues,
Country: Cameroon
Duration: 93 min
Year: 1988
Type: Feature narrative-documentary
Genre: Comedy / Drama
Format: 35 mm.
Coloration: Color

The Bikutsi is a traditional rhythm of Cameroon’s southern forest region.

Producer: Jean Marie Teno

Director: Jean Marie Teno
Screenplay : Jean Marie Teno.
Camera : Joseph Guérin, Ousmane Iya.
Sound : Yves Huet, Edimo Dikobo
Editor : Noun Serra
Music : Zanzibar et Les Têtes Brûlées.
Camera assistant : Honoré Noumabeu

CAST
Zanzibar et les Têtes Brûlées
Endene David,
Essindi Mindja,
Tadie Tuene,
Nga Marie Philomène,
Marthe Ndome Ewane,
Ngonga Ignace,

Português

Español