Fiche Film
Cinéma/TV
LONG Métrage | 2011
Amants (Les) | Low Life
Nicolas Klotz, Elisabeth Perceval
Date de sortie en France : 04/04/2012
Pays concerné : France
Réalisateur(s) : Nicolas Klotz, Elisabeth Perceval
Avec : Jacques Sandoz
Durée : 129
Genre : drame
Type : fiction

Français

Une communauté de jeunes gens s’organise. Une nuit ils s’opposent à la police venue évacuer un squat d’Africains. Carmen fait la rencontre de Hussain, jeune poète afghan. Fous amoureux, les amants ne se quittent plus. Mais une malédiction plane dans la ville, des papiers portent la mort, des corps tombent. Paniquée à l’idée qu’il se fasse arrêter, Carmen lui interdit de sortir et s’enferme avec lui. Peu à peu, Hussain a le sentiment qu’elle le surveille…


SYNOPSIS
Carmen, son frère, et leurs amis vivent des vies nocturnes. Ils ont tous entre 20 et 25 ans. Leurs nuits sont blanches, charnelles. Ils sont transportés autant par leurs sentiments amoureux que par leurs idées, la musique, leurs visions du monde. Ils savent qu’ils ont hérité d’une époque crépusculaire et veulent lui redonner une clarté.
Au-dessus d’eux planent des ombres bien réelles.
Carmen rencontre Hussain, ils tombent aussitôt fou amoureux. Hussain est Afghan, jeune poète, il est étudiant à Lyon depuis quatre ans où il vit dans un squat avec une petite communauté africaine. Afin de vivre leur histoire d’amour naissante, Carmen propose à Hussain de s’installer dans l‘appartement qu’elle partage avec ses amies. Ca fait deux ans qu’il attend la réponse de sa demande d’asile. La lettre qui arrive est une très mauvaise nouvelle : son deuxième recours est refusé. Il a un mois pour quitter le territoire. Atteint en plein coeur par cette nouvelle qui le désespère, il se débarrasse de la lettre en la glissant dans le sac à main d’une femme à la terrasse d’un café. En partant elle est renversée par
un autobus. Son mari qui a trouvé le récépissé d’Hussain dans le sac de sa femme, le rapporte au squat quelques jours plus tard. La lettre « maudite » continue alors de produire ses effets.
Lors d’un contrôle, Hussain la donne à un policier qui se noie dans la Saône avec le jeune sans papiers Africain qu’il était en train de poursuivre. Hussain et Carmen s’enferment alors dans l’appartement et se coupent peu à peu du monde. Leur fusion charnelle brise la notion du temps, du jour, de la nuit, fait tomber les murs de leur prison d’amour et les plonge dans un étrange sommeil.
Pour empêcher que son amant soit à nouveau contrôlé, ce qui pourrait signifier une expulsion immédiate vers l’Afghanistan, elle finit par lui interdire de sortir, puis se séquestre avec lui dans sa chambre, dont ils condamnent la porte avec une armoire.
Mais interdire à Hussain de « partir », c’est aussi emprisonner la vie,
emprisonner l’amour. Et lorsqu’elle sera convoquée au commissariat dans le cadre d’une enquête sur Hussain, il s’échappera aussi soudainement qu’il est entré dans sa vie. Le commissaire confronte Carmen à une série d’images de vidéosurveillance sur lesquelles on les voit ensemble dans le métro, dans la rue, des lieux publics. On lui demande de dénoncer son amant. Elle risque 5 ans d’emprisonnement et une amende de 30 000 euros pour avoir hébergé et facilité le séjour d’un étranger en situation irrégulière.
Carmen refuse que leur histoire d’amour soit criminalisée et telle Antigone opposera à cette loi, une loi supérieure, toute humaine, qui affirme qu’on ne peut pas demander à une femme qui aime un homme en séjour irrégulier de le dénoncer ou de ne pas l’héberger. Mais il y a plus, quelque chose manoeuvre en douce.
Si la police veut retrouver Hussain, c’est parce que depuis quelque temps, des policiers meurent de manière inexplicable pendant des contrôles d’identité d’étrangers sans papiers. Carmen perçoit alors dans ce cycle infernal du contrôle et des expulsions une malédiction qui frappe autant ceux qui contrôlent que ceux qui sont contrôlés.

2011, France, Long métrage, Fiction, 2h09, Drame

Réalisé par Nicolas Klotz, Elisabeth Perceval

Avec
Avec Hélène Fillières, Luc Chessel, Michael Evans, Camille Rutherford et Arash Naimian.
Maud Wyler, Hélène Fillières, Camille Rutherford

Maud Wyler : Julie
Hélène Fillières
Camille Rutherford : Carmen
Michael Evans : Djamel
Arash Naimian : Hussain



Producteurs délégués
Alain Guesnier
Gilles Sandoz

Producteur exécutif
Antoine Beau

Producteur
Gilles Sandoz

Scénaristes
Nicolas Klotz
Elisabeth Perceval

Monteuse
Rose-Marie Lausson

Compositeurs
Ulysse Klotz
Romain Turzi


Production
Agora Films
Maïa Cinéma

Coproduction
Les Films du Losange
Rhône-Alpes Cinéma

Distributeur France
Les Films du Losange

Sortie salles (France) : 4 avril 2012

English

This study of a group of young Parisian intellectuals, activists, and sometime squatters follows the adventures of a young woman torn between two poets, one French, the other an Afghan illegal immigrant. As she finds herself falling for the Afghani their lives become complicated when the police begin to crack-down forcing them in hiding.

2011, France, Feature, 2h09, Drama

starring
Maud Wyler, Hélène Fillières, Camille Rutherford

directed by Nicolas Klotz, Elisabeth Perceval

Country: France
Year: 2011
Language: French
Runtime: 129 minutes
Format: DCP(D-Cinema)
Rating: 18A
Executive Producer: Antoine Beau
Producer: Alain Guesnier, Gilles Sandoz
Production Company: Agora Films/Maïa Cinéma

Principal Cast: Arash Naimian, Camille Rutherford, Michaël Evans, Maud Wyler, Luc Chessel

Screenplay: Elisabeth Perceval
Cinematographer: Hélène Louvart
Editor: Rose-Marie Lausson
Sound: Erwan Kerzanet
Music: Ulysse Klotz, Romain Turzi
Production Designer: Antoine Platteau

International Sales Agent: Les Films Du Losange
www.filmsdulosange.fr/inter/uk_lowlife.html

Tags: Drama | Refugee Experience | Alienation