Fiche Film
MOYEN Métrage | 2012
Aux enfants de la bombe
Pays concerné : Polynésie française
Durée : 52 minutes
Genre : politique
Type : documentaire

Français

En 1960, Bernard Ista était ingénieur et entrait au Commissariat à l’Energie Atomique (CEA) de Papeete. De 1960 à 1995, il a filmé tous les essais nucléaires pratiqués à Moruroa et Fangataufa et écrit au quotidien la chronique de ces 35 années, avant de mourir d’un cancer en 1998. Son témoignage retrace l’aventure de la bombe atomique française et rend hommage aux 150 000 militaires et civils qui en furent les acteurs. Près de 30% d’entre eux souffrent aujourd’hui de pathologies graves

2012, Polynésie française, Documentaire, 52 mins, version française sous-titrée en anglais

Réalisation : Jean Philippe Desbordes et Christine Bonnet

produit par
Mano a Mano / Archipels Productions/ France Télévisions/ Polynésie 1ère


Aux enfants de la bombe par Telerama_BA


2013 | 10è Festival international du film documentaire océanien (Fifo).
* Grand Prix du Jury FIFO – FRANCE TELEVISIONS (prix d’un montant de 500 000 Fcfp, offert par le Comité organisateur).
www.fifo-tahiti.com/2012/11/aux-enfants-de-la-bombe/

English

In 1960, Bernard Ista was an engineer and worked for the French Atomic Energy Commission (CEA) of Papeete. From 1960 to 1995, he filmed all nuclear tests from Moruroa and Fangataufa and wrote a daily account of these 35 years before dying from cancer in 1998. His testimony recounts the adventure of the French atomic bomb and pays tribute to 150,000 soldiers and civilians who participated. Nearly 30% of them are now suffering from serious diseases.

Directed by Jean Philippe Desbordes et Christine Bonnet

2012, Documentary, 52 mins, with English subtitles

Português

Español



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications