Fiche Film
Cinéma/TV
MOYEN Métrage | 1998
Ray Lema. Tout Partout Partager
Dom Pedro, Jean-Henri Meunier
Pays concerné : France
Réalisateur(s) : Dom Pedro, Jean-Henri Meunier
Avec : Ray Lema
Durée : 52
Genre : portrait
Type : documentaire

Français

Musique africaine, musique classique… Ray Lema a pratiqué tous les genres, maîtrisé tous les styles, avec un goût irrésistible pour la découverte et pour l’échange. Le premier film consacré à cet immense pianiste et compositeur africain est loin d’être un simple portrait : c’est une ode musicale, inspirée par les multiples rencontres de Lema. Un parcours qui rebondit au gré du cœur, de Mozart au rap, de Manu Dibango aux voix bulgares, de la transe électronique de Martin Meissonnier aux pures délices vocales d’Angélique Kidjo. Dans l’intimité d’un studio ou d’une rencontre improvisée, les plus grands interprètes disent, jouent et chantent leur admiration pour Ray Lema.

Durée : 51’15 »
 
Genre : documentaire
Thème : musique
 
Année : 1997

Réalisateurs : Jean-Henri MEUNIER / Dom PEDRO

Image : Willy PIERRE
 
Son : Nicolas DALBAN / Laurent HERNIAUX
 
Montage : Yves DESCHAMPS

Production : LES FILMS DU ROND-POINT / PARIS-PREMIÈRE 





« Il faut tout partout partager » : de Suède en Côte d’Ivoire, le film suit le fleuve universel de la musique, à l’écoute du secret qui réunit des artistes aussi divers que Manu Dibango, Angélique Kidjo ou les voix Bulgares. Dans l’intimité d’un studio ou d’une rencontre improvisée, ces grands interprètent disent, jouent et chantent leur admiration pour Ray Lema. Et c’est par la musique que l’ancien séminariste de Kinshasa peu à peu se dévoile, de son premier concert (et premier pantalon !) à la découverte éblouie des techniques d’enregistrement occidentales ; de duos inédits pour voix et piano à la création en Suède de son « Rêve de la gazelle » pour orchestre symphonique… Musicien complet, mais musicien insatiable, Ray Lema est emblématique des déchirements de l’artiste africain d’aujourd’hui. La grande force du film est d’apporter des réponses strictement musicales à toutes les questions que soulève la World Music. C’est par l’intensité d’un visage, d’un orchestre, d’une danse que Jean-Henri Meunier nous donne à voir (et à entendre) ce que signifie tradition, exil, modernité… Avec Ray Lema, « humaniste sans compromissions », le film se prend à rêver au Grand Orchestre du Monde. Un orchestre dans lequel, ainsi que Ray l’enseigne aux enfants de Paris et d’Abidjan, il importe avant tout « d’écouter le rythme de l’autre ».


Un film de Jean-Henri Meunier & Dom Pedro


France | 1998 | documentaire

Date de sortie : 1998 / Durée : 52′

avec le soutien du Fonds Francophone (OIF)