Fiche Film
Cinéma/TV
LONG Métrage | 2015
Little Go Girls
Éliane de Latour
Date de sortie en France : 09/03/2016
Pays concerné : Côte d’Ivoire
Réalisateur(s) : Éliane de Latour
Avec : Éliane de Latour
Durée : 93
Genre : drame
Type : fiction

Français

A Abidjan, majoritairement musulmanes, toutes analphabètes, les gos (les jeunes femmes) vendent leur corps dans l’espoir d’avoir un peu d’autonomie. Très jeunes, elles fuient les violences familiales pour rejoindre un ghetto. Bijou, Blancho, Chata, Mahi… sont à la rue dans des recoins « appropriés ». Le temps, façonné par l’attente et la vacuité, laisse émerger l’intimité sans un mot ou presque. Soudain l’apesanteur est bousculée par l’arrivée d’un projet social. Les filles, qui se connaissent par le ghetto où elles se vendent, acceptent de changer leur destin en entrant à la Casa. Les tensions sont telles qu’elles finissent par embaucher deux petites bonnes qu’elles rémunèrent 0,50€ par jour. Alors que les gos commencent à sortir la tête du darkness, elles passent le relais de la servitude à des fillettes privées d’école; comme elles au même âge. Sans doute suivront elles le même chemin. Le cercle se referme.
Qui en sortira vraiment ?

Un film de Eliane De Latour

France, 2015, Documentaire, 1h19mins

Pays de tournage : Côte d’Ivoire



NOTE DU PROGRAMMATEUR
A Abidjan, les « Go » vivent dans les « fraîchenies ghettos », en dehors des territoires de la prostitution professionnelle. Agées de 10 à 24 ans, analphabètes, majoritairement musulmanes, elles ont fui les zones militarisées du nord de la Côte d’Ivoire et la violence familiale pour vendre leur corps au prix plancher du marché (1,5 € la passe). Anthropologue travaillant depuis long temps avec l’image documentaire ou fictionnelle sur les reléguées vivant dans des mondes fermés, Eliane de Latour a d’abord rencontré ces très jeunes femmes en les photographiant lors d’une enquête de terrain. Trois ans après, elle leur a confié les fonds récoltés avec ce premier travail et a filmé celles qui tentent de sortir du ghetto et de se regrouper au sein de la « Casa des Go ». Ce faisant, la cinéaste rend la lumière à ces parias de l’ombre, et grâce à leurs mouvements, silences, blessures. A leur ténacité, surtout. Car Little Go Girls n’est jamais misérabiliste. Ce geste ample et délicat d’anthropologie partagée épouse un combat : celui de femmes qui refusent l’opprobre sociale que charrie leur condition dans l’imaginaire collectif.
Emmanuel Chicon (Visions du Réel 2016, NYON, Suisse)

Titre international: Little Go Girls
Titre original : Little Go Girls
Durée : 79′
Pays de production : France
Pays de tournage : Côte d’Ivoire
Année : 2015
Langues : Bambara, Français
Sous-titres : Anglais, Français

Producteur : Jean-Pierre Beauviala

Réalisatrice : Eliane De Latour
Scénario : Eliane De Latour
Son : Antonin Dalmasso
Images : Eliane De Latour
Musique : Eric Thomas
Montage : Catherine Gouze

Production :
Jean-Pierre Beauviala (Taggama)

Contact de vente :
Daniela Elstner (Doc & Film International)
d.elstner@docandfilm.com
Tél. +330142775687

Distribution (France) : JHR Films
Sortie Salles (France) : le 9 mars 2016.


2016 | Visions du Réel, NYON, Suisse
* Section: Compétition Internationale Longs Métrages
* Projection à VdR: Première Internationale / International Premiere
Projection : Je 21 Avril / 18:30 / Capitole Leone / Projection suivie d’un débat
Projection : Ve 22 Avril / 14:00 / Capitole Leone
www.visionsdureel.ch/media-film/film/show/little-go-girls

English

In Abidjan, the Go use their bodies like cash tills to gain a little freedom, even if it means living in dishonour. Very young, they flee family brutality. Trapped on paths of violence and submission, they confront authority in the hope of one day being able to make their own decisions, and shape their own lives. This quest for freedom at any cost leads them into « fraîchnies ghettos » (ghettos of fresh, young girls). The outsider’s gaze sees them only as « cursed, screaming, violent, doomed girls » who bring shame and bad luck. I looked at them making themselves up, singing, breastfeeding their babys, praying, drinking, smoking, plaiting their hairs, laughing, sleeping… They gave me the gift of their privacy, in a half-silence. I took this as a special favour which allowed another side to these women to emerge; a side which breaks away from the prejudices condemning them to public shame.
A little later, together they attempt to escape from banishment.

A film by Eliane De Latour

France, 2015, Documentary, 1h19mins

Shooting country: Ivory Coast

NOTE OF THE PROGRAMMER
In Abidjan, the « Go » live in « fresh girl ghettos », outside the territories of professional prostitution. Aged from 10 to 24 years, illiterate, mainly Muslim, they have fled the militarised zones in the north of Côte d’Ivoire and domestic violence in order to sell their bodies at rock-bottom market price (€ 1.50 per trick). An anthropologist who has long worked with documentary and fictional images on the relegated living in closed worlds, Eliane de Latour first met these young women when photographing them during a field study. Three years later, she dedicated the funds collected from this initial work to them and filmed those who are trying to leave the ghetto and band together in the « Casa des Go ». In doing so, the filmmaker throws light on these pariahs from the shadows and pays homage to their movements, silences, and injuries. And, above all, to their tenacity. For Little Go Girls is never miserabilism. This ample and delicate gesture of shared anthropology espouses a battle: that of the women who refuse the social stigma that their condition carries in the collective imagination.
Emmanuel Chicon (Visions du Réel 2016, NYON)


International title: Little Go Girls
Original title: Little Go Girls
Length: 79′
Country: France
Year: 2015
Screening at VdR: International Premiere
Language(s): Bambara, French
Subtitles: English, French

Producer : Jean-Pierre Beauviala

Director : Eliane De Latour
Screenplay : Eliane De Latour
Sound : Antonin Dalmasso
Photography : Eliane De Latour
Music : Eric Thomas
Editing : Catherine Gouze

Production
Jean-Pierre Beauviala (Taggama)

Sales Contact
Daniela Elstner (Doc & Film International)
d.elstner@docandfilm.com
Tel. +330142775687


2016 | Visions du Réel, NYON, Suisse
Section: Compétition Internationale Longs Métrages
* Projection à VdR: Première Internationale / International Premiere
Screening: Th 21 April / 18:30 / Capitole Leone / Followed by a discussion
Screening: Fr 22 April / 14:00 / Capitole Leone
www.visionsdureel.ch/en/film/film/show/little-go-girls


_________________

DE
In Abidjan leben die ‘Go’ in den Ghettos von ‘fraîchenies’, jenseits der Hoheits- gebiete der professionellen Prostitution. Die jungen Frauen und Mädchen – zwischen 10 und 24 Jahre alt, Analphabe- tinnen, hauptsächlich Muslima – sind zugleich aus den militarisierten Zonen im Norden der Elfenbeinküste und vor der Gewalt in den Familien geflohen und ver- kaufen ihren Körper zum Mindestpreis von 1,5 € pro Freier. Die Anthropologin Eliane de Latour arbeitet in Dokumentaroder Spielfilmen seit langer Zeit mit Abgeschobenen, die in geschlossenen Welten leben. Zu diesen sehr jungen Frauen hatte sie im Rahmen eines Feldforschungsprojekts zunächst fotografischen Kontakt hergestellt. Drei Jahre später vertraut sie ihnen die mit dieser ersten Arbeit erzielten Erträge an und filmt jene, die versuchen, dem Ghetto zu entkommen und sich im ‘Casa des Go’ zusammenzutun. Damit holt die Filmemacherin diese Schattenfiguren mit ihren Bewegungen, ihrem Schweigen und ihren Verletzungen zurück ans Licht. Sie zeigt ihre Hartnäckigkeit. Keine Spur von Schwarzmalerei in Little Go Girls. Die grosszügige, feinfühlige Geste einer geteilten Anthropologie macht sich den Kampf dieser Frauen zu eigen, die von der Schande nichts wissen wollen, mit der ihr Dasein im kollektiven Bewusstsein befleckt ist.
Emmanuel Chicon (Visions du Réel 2016, NYON, Suisse)

Von Eliane De Latour

Frankreich, 2015, Dok, 1h19mins

Internationaler Titel: Little Go Girls
Originaltitel: Little Go Girls
Sektion: Compétition Internationale Longs Métrages
Länge: 79′
Land: France
Jahr: 2015
Bei VdR: International Premiere
Sprache(n): Bambara, French
Untertitel: English, French

Produktion
Jean-Pierre Beauviala (Taggama)

Verkaufskontakte
Daniela Elstner (Doc & Film International)
d.elstner@docandfilm.com
Tél. +330142775687