Fiche Film
Cinéma/TV
LONG Métrage | 2019
Nofinofy
Titre original : Confidences malagasy
Pays concerné : Madagascar
Durée : 73 minutes
Genre : société
Type : documentaire

Français

Lorsque son salon de coiffure est détruit par la municipalité, Roméo doit quitter la grand-rue de Tamatave pour les quartiers populaires. Il s’installe alors dans une petite cabane de fortune, mais rêve de pouvoir un jour se construire un salon « en dur ». En attendant, ce minuscule espace ouvert sur la rue se fait l’écho du dehors, des nouvelles du jour, des espoirs et des colères de chacun, dans un pays où règnent pauvreté et corruption.

Une coproduction Les Films de la pluie, Imasoa Film, Les Chaînes locales de Bretagne (Tébéo, Tébésud & TVR)
Avec la participation du CNC, avec le soutien de la Région Bretagne en partenariat avec le CNC, de la PROCIREP – Société des Producteurs, de l’ANGOA, du Fonds Image de la Francophonie, de Brouillon d’un rêve de la SCAM et du dispositif La Culture avec la Copie Privée

Dans la collection « Lumière d’Océan Indien »

Image : Michaël Andrianaly
Consultant écriture : Denis Rollier
Son : Wilfried Andrianjara
Montage & Etalonnage : Denis Le Paven
Montage son & Mixage : Vincent Pessogneaux
Musique : Nonoh Ramaro



2019 – 73 & 58 minutes – France / Madagascar

Olivier Barlet sur Tënk :
« Porteur de charbon, conducteur de pousse-pousse, et cette fois coiffeur handicapé, les sujets de Michaël Andrianaly sont des héros au quotidien qui bravent les obstacles pour trouver leur place malgré la pauvreté. Sa caméra participante partage la vie de Roméo et son salon de coiffure improvisé là où il arrive à se fixer, au point d’en devenir un partenaire actif. Il en épouse le rythme mais aussi la colère face aux politiciens « qui piétinent le peuple ». L’échoppe de Roméo vibre des joutes politiques autant que des fêtes et des rencontres. Elle est aussi espace d’éducation et de solidarité. Elle est image de Madagascar aujourd’hui. »

English

When his hairdressing salon is destroyed by the municipality, Romeo must leave the high street of Toamasina for neighbourhoods. He then settles in a little makeshift, but dreams of being able one day to build a permanent salon. Meanwhile, this tiny open space on the street echoes the outside, the daily news, the population’s hopes and angers in a country of poverty and corruption.



A Les Films de la pluie, Imasoa Film, Les Chaînes locales de Bretagne (Tébéo, Tébésud & TVR) coproduction
With the participation of le CNC, with the support of la Région Bretagne in partnership with le CNC, la PROCIREP – Société des Producteurs, l’ANGOA, le Fonds Image de la Francophonie, Brouillon d’un rêve (SCAM and La Culture avec la Copie Privée)

In the collection « Lumière of the Indian Ocean »

Image : Michaël Andrianaly
Script doctor : Denis Rollier
Sound : Wilfried Andrianjara
Editing & Color grading : Denis Le Paven
Sound editing & Sound mix : Vincent Pessogneaux
Music : Nonoh Ramaro
Partager :