Fiche Film
Cinéma/TV
LONG Métrage | 2002
Passionnées du cinéma (Les)
Marianne Khoury
Pays concerné : Égypte
Réalisateur(s) : Marianne Khoury
Durée : 116
Genre : historique
Type : documentaire

Français

synopsis
Seule la passion peut expliquer la grande aventure entreprise au début du siècle par quelques femmes qui ont ancré les fondements d’un nouvel art, celui du cinéma. Quelle est cette force dont elles furent toutes possédées et qui les poussa non seulement à briser le joug de l’interdit inhérent à l’art de cette époque mais aussi à participer activement à l’industrie fort complexe du cinéma.

En Égypte, au début du siècle dernier, six femmes décident de vivre une grande aventure, celle du cinéma. Ce sont elles qui vont poser les fondements d’une nouvelle industrie pour un nouvel art, dans un pays où se côtoient ultralibéralisme et conservatisme traditionaliste.
Aziza, Fatma, Bahiga, Amina, Assia, Marie : Les Passionnées du Cinéma raconte, au passé mais aussi au présent, comment la passion démesurée de ces femmes leur a permis de franchir les obstacles, de briser le joug des interdits et de forger la mémoire du cinéma égyptien.

de Marianne Khoury, Égypte-France (2002), coul., Béta SP, 2 x 58minutes (doc)

Aziza Amir- Fatma Roushdi – Behidja Hafez
Amina Mohamed – Assia et Marie Queenie


Réalisation et scénario : Marianne Khoury
Producteurs exécutifs : Gabriel Khoury, Marianne Khoury, Humbert Balsan

Idée et documentation : Mona Ghandour

Dans le rôle de Nadia : Nadia Wassef

Image : Nizar Chaker
Son : Ahmed Suliman, Hazem Mustapha, Gomaa Abdel-latif et Mouhab Chane Saz

Révision de la documentation et des d’archives : Samir Farid

Montage : Cherif Izzat et Nahla Rifaat (ou Nahla Refaat)
Musique : Tamer Karawan
Mixage : Ahmed Gaber
Assistant réalisateur : Rasha Labib
Directeur de production : Maged Youssef

Production : Misr International Films (Égypte), Ognon Pictures (France)

English

synopsis
Only passion can explain the great adventure lived by a number of women at the beginning of this century who anchored the founding of a new art : cinema. what is this strenght which they possessed and which led them not only to get rid of the cover of taboo inherent to art at that time but also to participate actively in the very complex industry of cinema.