Fiche Film
Cinéma/TV
LONG Métrage | 2006
Des nouvelles de la maison (News from home/News from house)
Pays concerné : Israël
Durée : 93 minutes
Type : documentaire

Français

Les propriétaires palestiniens de la maison ont fui en 1948. Le gouvernement israélien a réquisitionné la maison en tant que « maison vacante ». Elle a été louée en 1956 à des immigrants juifs algériens, puis acquise par un professeur de l’université qui y a fait faire des travaux en 1980. C’est la maison d’un quartier de Jérusalem Ouest qui donna son nom en 1980 au premier volet d’une trilogie : « Bait (House) ».
« Récemment, le projet de Mur du gouvernement a inclut une section qui sépare deux villages de Cisjordanie, Batir et Walaja, de leurs terrains agricoles. Le Mur passe entre les maisons et la terre, large cicatrice qui barre le paysage, qui bloque l’accès aux villages et détruit le vaste système d’irrigation qui servait depuis plus d’un siècle, sinon plus. Le tailleur de pierres de mon film de 1980 vient de Walaja. J’ai décidé de retourner à Jérusalem Ouest, à la maison qui a été le suet de deux films, en 1980 et en 1998.
Aujourd’hui, le tailleur de pierres a 70 ans. Monsieur Dajani, le propriétaire d’origine, vit à Jérusalem Est. Son cousin Rabija vit à Amman. Il y a aussi Claire Cesari, l’actuelle propriétaire, Steve Levy, l’entrepreneur du chantier d’à côté, et Michel Kichka, le voisin. Des nouvelles du pays, des échos de deux chapitres précédents. La désintégration de la maison et de ses habitants. L’éparpillement aux quatre vents en fragments qui se rassemblent en diasporas, au Canada, en Jordanie, à Gaza. Pour le cinéaste, celui qui voyage dans des lieux comme ceux-là, la réalité devient juxtaposition de ces fragments de mémoires anciennes et contemporaines. « 

Amos Gitai

Vingt-cinq ans après House (1980) et dix-huit ans après Une maison à Jérusalem (1998), Amos Gitaï revisite la maison et son voisinage.
Regard sur son pays au travers de personnages israéliens et palestiniens qui traversent le temps, au milieu du tumulte du Moyen-Orient, autour de ce lieu unique.
Comme un archéologue, Gitaï inspecte, couche par couche, le tissu humain. Le tailleur de pierres palestinien filmé en 1981, qui a aujourd’hui soixante-dix ans, vit toujours dans son village de Walladji, séparé depuis peu par le mur. Le Docteur Dajani, l’ancien propriétaire palestinien, né dans la maison, et dont la famille est aujourd’hui dispersée dans le monde entier. Michel Kichka, le voisin belge, Claire Cesari, la propriétaire actuelle. Leurs destinées retracent l’histoire de cette région vécue de façon intime, les yeux à hauteur d’homme.

Amos GITAÏ – 2006 – Israël/France/Belgique – – sous-titré – 93′

Auteur-Réalisateur : Gitaï (Amos)
Production / Diffusion : AGAV films, Agat films & Cie, Artemis productions, ARTE France
Distribution : Cinephil

Thématiques
Conflit israélo-arabe / Israël / Logement / Mémoire / Palestine




FESTIVALS

2006 | Les Rencontres du film documentaire Traces de Vies / ITSRA | CLERMONT-FERRAND, France | 20 >26 novembre 2006 |
> Sélection

English

Português

Español



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications