Fiche Film
Cinéma/TV
MOYEN Métrage | 2000
One Dance, one Song
Pays concerné : France
Durée : 45 minutes
Genre : société
Type : documentaire

Français

La chanson est source d’inspiration, créatrice de passerelles. Le dialogue entre les deux grammaires, chorégraphique et cinématographique, permet à chacun des deux arts d’y trouver nouveauté et impertinence.
Cette série de sept courts métrages de fiction propose autant de regards singuliers de créateurs contemporains inspirés par des chansons du monde entier.



– Eré méla méla
sur la chanson de Mahmoud Ahmed ; chorégraphie : Lionel Hoche ; réalisation : Daniel Wiroth.
> Les corps se frôlent, les mains communiquent, les regards aiment. Doux poème pour l’autre sans lequel on ne serait rien.

– Adessi basta !
sur une chanson traditionnelle tzigane ; chorégraphie : Christophe Haleb ; réalisation : Claude Mouriéras.
> Impuissance ou indifférence ? Inciser dans l’existence du couple, dans son quotidien. Mettre en miettes les repères et appuyer là où ça fait mal.

– Ya Rayah
sur la chanson de Dahmane El Harrachi ; mise en scène : ALIS ; réalisation : Claudio Pazienza.
> Itinéraire d’un homme durant une journée de travail pour y découvrir son histoire et celle de ses semblables. Histoire d’un exil et de ses solitudes. Poésie d’une existence où la terre étrangère devient
source de désir…, celui du retour.

– Besame mucho
sur la chanson de Consuelo Velàsquez ; chorégraphie : Gies & De Carto ; réalisation : Alfredo Diaz Perez.
> « L’univers tient dans un baiser. Silence. Silence. Le baiser, que nul ne l’interrompe de peur d’arrêter le monde. » (Poème yiddish.)

– La Habanera
sur l’air de Georges Bizet ; chorégraphie : Mié Coquempot; réalisation : Pascal Magnin.
> Carmen l’asiatique hante les rues de Buenos Aires. Seule, au milieu de la foule, elle cherche, là-bas aussi, un amour impossible.

– Garota de Ipanema
sur la chanson de Joao Giberto ; chorégraphie : Serge Ricci ; réalisation : Danièle Rivière.
> Insistance des regards et des gestes. Le désir croît. Et pourtant, les corps restent solitaires, révélateurs d’une impossibilité d’atteindre l’autre.

– Daïté
sur une chanson populaire de Centrafrique ; chorégraphie : Yvann Alexandre ; réalisation : Catherine Maximoff.
> Un homme fait le pas au-delà de son écran social. Sur un chemin qui semble tout tracé, transgression et diversion extérieures s’immiscent lentement dans son univers mental.


2000 – 45′ – Film 35 mm

Série « One Dance, one Song »

Réalisateurs
Alfredo Diaz Perez, Pascal Magnin, Catherine Maximoff, Claude Mouriéras, Claudio Pazienza, Danièle Rivière, Daniel Wiroth

Production
Arte, Heure d’été productions, Tarantula
avec la participation du ministère des Affaires étrangères

Danse contemporaine – Musique

English

La canción es fuente de inspiración, creadora de pasarelas. El diálogo entre ambas gramáticas, coreográfica y cinematográfica, permite que cada arte encuentre, por su intermedio, novedad e impertinencia. Esta serie de siete cortometrajes de ficción propone otras tantas visiones singulares de creadores contemporáneos inspirados por canciones internacionales.


Songs are a source of inspiration. They create links. The dialogue between two grammars – one choreographic, the other cinematic – enables both arts to be original and impertinent. This series of seven short fiction films features as many original perspectives belonging to contemporary artists inspired by songs from around the world.
Partager :