Fiche Film
Cinéma/TV
COURT Métrage | 2002
Banc Jaaxle
Titre original : Banc de l’inquiétude (Le)
Pays concerné : Sénégal
Durée : 8 minutes
Genre : drame
Type : fiction

Français

SYNOPSIS :
Banc Jaxxle est le lieu de rencontre de quatre jeunes qui, assis sur un banc surplombant l’aéroport Léopold Sédar Senghor, regardent les avions décoller et rêvent de prendre un jour  » l’oiseau de fer  » pour traverser l’Atlantique. Banc Jaaxlé nous rappelle ainsi l’histoire vraie du Sénégalais Bouna Wade et des deux autres jeunes Guinéens qui ont payé de leur vie en se glissant dans le train d’atterrissage d’un avion avec pour seule volonté : émigrer vers l’Europe ou l’Amérique.

de Massamba Ndiaye, 2002, une fiction sans dialogues sur des jeunes regardant les avions partir vers l’ailleurs.

___ Note d’intention
Je veux présenter au monde ce que je suis le plus apte à décrire, le problème de l’immigration parce que je suis originaire d’une région, appelée « LOUGA », qui a une bonne partie de sa population à l’étranger et parce que j’ai grandi dans une banlieue où les jeunes ne voient leur avenir qu’à l’extérieur. Je pense qu’en rencontrant des auteurs venus d’ailleurs, en écoutant les spectateurs occidentaux, après avoir eu l’avis des africains, je pourrais trouver une suite ou un complètement à « Banc jaaxlé », qui est mon second projet de film, et qui j’espère aura une influence positive sur ce phénomène.
Massamba NDIAYE

FICHE TECHNIQUE
Titre : Banc Jaxxle
Format : DVCAM
Durée : 8 minutes
Scénario : Massamba NDIAYE
Réalisation : Massamba NDIAYE
Production : Les productions du Quartier / Média Centre Dakar
Langue : Français / Wolof

ACTEURS :
Mamadou Niang, El Hadji Hane, Khalifa Lô, Taff Taff, Abou Faye SARR



FESTIVALS / AWARDS

2008 | Festival Clap Ivoire | ABIDJAN, Côte d’Ivoire | 04-08 septembre 2008
* PRIX UEMOA du Meilleur film de fiction (d’une valeur d’un million de FCFA).

2004 | Rencontres internationales Paris/Berlin/ Madrid | PARIS, France | octobre 2004 | http://art-action.org/fr_catalog_04.htm
* Sélection

2004 | Villette Numérique – Festival International des Arts numériques Cité des Sciences de La Villette | PARIS, France | 21 septembre – 04 octobre 2004 | www.cite-sciences.fr
* Sélection « Cinéma d’Afrique : l’exemple du Sénégal »

2004 | 4ème Festival du Film Court Francophone, Vaux-en-Velin | LYON, France | 20-24 janvier 2004 | http://membres.lycos.fr/mjcvaulx/2004/horscompetition.htm
* Hors compétition

2002 | 4ème FIFQ – Festival International des Films de Quartier | DAKAR, Sénégal |
* Ebène des professionnels du Cinèma et de la Télévision

English

Die Jaaxlé Bank ist der Treffpunkt von vier Jugendlichen, die von einer Bank oberhalb des Flughafens Léopold Sédar Senghor aus den abhebenden Flugzeugen nachschauen und davon träumen, selbst eines Tages mit dem « Stahlvogel » den Atlantik zu überqueren. « Banc Jaaxlé » erzählt die wahre Geschichte des Senegalesen Bouna Wade und zweier Kameruner, die den Preis ihres Lebens bezahlen, indem sie sich unter dem Fahrwerk eines Flugzeugs aufhalten. Ihr einziger Wunsch: nach Europa oder Amerika auszuwandern.


___ Note d’intention
Ich möchte der Welt das zeigen, was ich am besten beschreiben kann, da ich aus einem « LOUGA »-Gebiet stamme, wo sich ein großer Teil der Bevölkerung im Ausland befindet und in einem Vorort aufgewachsen bin, wo die Jugendlichen ihre Zukunft ausschließlich im Ausland sehen: das Problem der Immigration. Ich denke, dass ich durch den Kontakt mit Autoren aus anderen Gegenden und durch die Beobachtung des westlichen Publikums einerseits und des afrikanischen Publikums andererseits eine Fortsetzung oder Vervollständigung von « Banc jaaxlé » entwerfen kann, welche mein zweites Filmprojekt ist und welche, wie ich hoffe, einen positiven Einfluss auf dieses Problem haben wird.
Massamba NDIAYE


_____________________

The Jaaxlé Bench is the meeting point of four young people who, sitting on a bench above the Léopold Sédar Senghor Airport (Dakar, Senegal), watch the planes taking off and dream that one day they will take the « iron bird » to cross the Atlantic Ocean. « Banc Jaaxlé » reminds us the true story of Senegalese Bouna Wade and of two Cameroonian who paid the price of life by settling under the undercarriage of a plane. Their only will: migrating to Europe or America.


Director’s statment
I want to show the world what I can the most easily describe, the issue of immigration. I come from a region, Louga, which saw most of its population leaving, and I grew up in a suburb where the youth can only imagine their future outside. I think that after meeting authors from other places and listening to a western audience after having listened to their African counterpart, I will be able to find a sequel or a complement to « Banc Jaaxlé », which is my second film project, and which I hope will have a positive influence on this phenomenon.
Massamba NDIAYE

Português

Español



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications