La collection « Enjeux planète »

Une expérience pionnière à perspective durable

Print Friendly, PDF & Email

La collection  » Enjeux planète  » est un projet à douze éditeurs (1) qui est rentabilisé sur plusieurs titres et devient viable selon un mode d’exploitation géré en gouvernance démocratique. Inspirée d’une initiative anglophone, la collection  » Global Issues  » pilotée par les éditions Zed Books (Londres), la démarche éditoriale de  » Enjeux planète  » tient son originalité dans sa vocation internationale et le dispositif mis en place pour créer un réseau francophone d’éditeurs indépendants, décidés à s’associer pour montrer que l’on peut éditer  » autrement « . Les livres publiés sont de brefs essais d’investigation qui, dans leur style, se veulent accessibles à un large public. Des auteurs des cinq continents traitent de différents thèmes liés à la mondialisation, comme le commerce international, les ressources naturelles ou le développement des identités culturelles.
L’un des principes de base de ce projet est de favoriser un choix collégial et un travail éditorial croisé sur les textes, éventuellement traduits d’autres langues, qui sont mis en page au Canada après révision collective. Imprimés en une seule édition en Tunisie, ils sont ensuite expédiés aux douze éditeurs. Une règle de péréquation prévoit une répartition proportionnelle des coûts selon la conjoncture économique dans laquelle s’inscrit chaque maison. Ce système de calcul financier s’applique cependant aux coûts d’impression seulement, l’activité purement éditoriale (préparation du manuscrit et validation de la traduction) étant dévolue à deux maisons d’édition à tour de rôle et chiffrée, afin de connaître d’année en année les coûts réels de chacun des participants. Ce dispositif, qui prend en compte des réalités économiques spécifiques et vise un prix de vente moyen du livre dans chaque pays, permet de soutenir l’idée que les livres commercialisés au Sud ne peuvent être réservés à une élite fortunée. Les éditeurs du réseau, n’ayant à régler qu’une partie des frais de réalisation des livres, pourront d’une part envisager un prix public modéré, d’autre part constituer, à partir des ventes, la réserve qui leur permettra de participer à l’ensemble des coûts de la collection après 2003. Ces règles servant de base de lancement à la collection sont appelées à s’uniformiser dans les années suivantes, tandis que chaque éditeur aura trouvé un équilibre financier autonome sur la collection.
L’accord éditorial collectif, passé en septembre 2001 entre les coéditeurs, a défini que les tâches d’impression et d’expédition seraient assurées par l’imprimerie du groupe Cérès en Tunisie. Les éditions Écosociété, qui ont en charge le travail de prépresse, font parvenir à Cérès les fichiers dans un format approprié, ainsi que les instructions de flashage. Les éditions Charles Léopold Mayer, éditeur coordinateur, communiquent à Cérès les chiffres de tirage recueillis auprès des membres du réseau, les instructions de livraison, et les délais de réalisation. Le contrôle de la qualité est assuré par l’ensemble du réseau des coéditeurs et l’imprimeur. Les expéditions, faites par voie aérienne, sont à la charge de chaque éditeur et les paiements à l’éditeur imprimeur doivent être effectués dans un délai de 90 jours après réception des livres. Les règles de calcul pour chaque livre produit sont appliquées ainsi :
Tableau 1
Prenant pour exemple l’essai de Nicholas Guyatt Encore un siècle américain ?, ouvrage de 330 pages tiré au total à 9400 exemplaires pour l’ensemble des coéditeurs, on observe un prix de revient unitaire global de 2,055 DT, un dinar tunisien équivalant à 0,75 euro. Le rapport entre les prix Europe & Canada, Maghreb et Afrique subsaharienne étant ainsi établi : a = 2b = 3c, le montant total des frais d’impression – (x (a) + (y (b) + (z (c) – s’élève à 9400 x 2,055 = 19 317 DT, soit 14 411 euros. L’application de l’équation a = 2b = 3c donne ainsi :
19 317 D.T. = 5900a + 1700b + 1800c
a (prix unitaire applicable aux éditeurs d’Europe & Canada) = 2,628 D.T. (1,96 €)
b (prix unitaire applicable aux éditeurs du Maghreb) = 1,314 D.T. (0,98 €)
c (prix unitaire applicable aux éditeurs d’Afrique subsaharienne) = 0,876 D.T. (0,65 €)
Estimation des ventes et tirages (mars 2003) pour Encore un siècle américain ?
Lors de son lancement en septembre 2002,  » Enjeux planète  » compte quatre titres :
Encore un siècle américain ?, par Nicholas Guyatt,
Mondialisation financière et terrorisme, par René Passet et Jean Liberman,
Le Commerce de la faim, par John Madeley,
Graines suspectes, par Franck Seuret et Ali Brac de la Perrière.
En septembre 2003, trois nouveaux titres paraissent dans la collection :
Les Mirages de l’aide internationale, par David Sogge,
Les Batailles de l’eau, par Mohamed Larbi Bouguerra,
Le Mythe du développement, par Oswaldo de Rivero.

1. Les éditions Cérès en Tunisie, Luc Pire en Belgique, Ruisseaux d’Afrique au Bénin, Tarik au Maroc, les Presses Universitaires d’Afrique au Cameroun, les éditions Écosociété au Canada, Éburnie en Côte d’Ivoire, Ganndal en Guinée, Jamana au Mali, les éditions d’En bas en Suisse, les éditions de l’Atelier et Charles Léopold Mayer en France. L’arrivée en 2004 de deux nouveaux éditeurs, algérien et sénégalais, renforce encore la cohérence de ce collectif. ///Article N° : 3208

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire