Fiche Livre
Littérature / édition, Histoire/société, Interculturel/Migrations
REVUE | Juillet 2011
Comores: une littérature en archipel (Les)
Soeuf Elbadawi, Jean-Luc Raharimanana, Nassur Attoumani, Adjmael Halidi, Nassuf Djailani
Pays concerné : Comores
Edition : Alliance Française de Lecce
Pays d’édition : Italie
ISBN : 9788895343105
Prix : 15.00
Parution : 15 Juillet 2011

Français

N° 19, juin-juillet 2011, de la revue semestrielle sur les cultures et littératures nationales d’expression française « Interculturel Francophonies », publiée par l’Alliance Française de Lecce (Italie) et dirigée par Andrea Calì (Università del Salento, Lecce), « Les Comores: une littérature en partition » a été coordonné par Jean-Luc Raharimanana et Magali Nirina Marson.



Présentation



Archipel confiné dans le lointain et le silence, les Comores connaissent depuis plus d’une décennie un bouillonnement littéraire que peu d’universitaires et de critiques ont remarqué. Les Comores constituent pourtant l’une des cultures les plus anciennes de l’Océan Indien. Komor…ou les quatre lunes, archipel connu des navigateurs arabes et chinois, lieu de passage obligé des premiers migrants malgaches, c’est un territoire mythique qui a développé une riche culture orale, et depuis peu une littérature écrite foisonnante. Une littérature en partition (la littérature comorienne des trois îles indépendantes et la littérature mahorienne, celle de Mayotte restée sous la République Française), une littérature où le poétique n’est jamais loin du politique, en perpétuelle invention d’un espace du dit et de l’écrit, une littérature en tout avenir…



Sommaire



Introduction



-Jean-Luc Raharimanana, Les Comores: une littérature en archipel



I. Aperçu sur une littérature écrite et orale



-Alain Clockers, L’évolution des sources documentaires écrites des Comores et de Mayotte

-Saïd Assoumani Mohamed, Le tafsiri. La place de la traduction du Coran dans la vie des Comoriens

-Noël-Jacques Gueunier, Le roi fou et l’oiseau captif. Un conte en dialecte malgache de Mayotte

-Abdérémane Saïd Mohamed Wadjih, La barbe ne fait pas l’imam ou l’actualité du conte

-Andrea Calì, Furukombe: morphologie d’un conte comorien



II. Les Com’or, une littérature en partition



-Magali Nirina Marson, Introduction à une littérature en archipels. Les « COM’OR! », un champ littéraire spécifique: »natif natal »

-Nassuf Djailani, La République des imberbes: une satire politique d’une férocité hilarante

-Isabelle Mohamed, Ecrire à Mayotte: entre excès et asphyxie

-Nassur Attoumani – Magali Nirina Marson, « Le rire dans tous ses états et sans état d’âme! ». Entretien avec Nassur Attoumani

-Nassuf Djailani, Abdou Salam Baco, romancier de la protestation, ou la conscience d’un lectorat à venir

-Abdou Salam Baco – Nassuf Djailani, Entretien avec Abdou Salam Baco

-Jean-Luc Raharimanana, Testaments de transhumance: les rêves d’archipel, du poétique au politique



III. L’espace d’une écriture



-Mlaïli Condro, Écrire aux Comores: des lettres « destinerrantes »

-Aboubacar Saïd Salim – Magali Nirina Marson, Rencontre avec Aboubacar Saïd Salim: l’écrivain moinantsi, « enfant de [sa]terre » et révolté

-Fathate Karine Hassan, Alain Kamal Martial, du théâtre à l’invention de l’espace

-Isabelle Mohamed, Salim Hatubou, écrire pour vivre et faire vivre un espace

-Magali Nirina Marson, Les littératures comorienne, malgache, mauricienne et réunionnaise: dire la terre natale par le ressassement



IV. Inédits



-Soeuf Elbadawui, La fanfare des fous (théâtre, extrait)

-Mohamed Anssoufouddine, L’écrevisse vengeresse (nouvelle)

-Adjmaël Halidi, Entre rêve et rivage (roman, extrait)

-Nassuf Djailani, Bourgeons d’ombre (poème, extrait)



V. Bibliographie



-Christophe Cassiau-Haurie, L’édition dans l’archipel des Comores

-Hayatte Abdou, Bibliographie sommaire



-Bio-bibliographie sommaire des collaborateurs

-Les numéros d’ « Interculturel Francophonies »