Fiche Livre
Littérature / édition, Histoire/société
HISTOIRE | Juin 2006
Mission au Kongo des pères Michelangelo Guattini et Dionigi Carli (1668) (La)
Edition : Chandeigne
Pays d’édition : France
ISBN : 291554008X
Prix : 25.00
Parution : 05 Juin 2006

Français

La mission au Kongo (ancien royaume dont le territoire correspond en grande partie au nord-ouest de l’actuel Angola) est entreprise en avril 1667 par deux pères franciscains de l’ordre des Capucins, Michelangelo Guattini et Dionigi Carli. Trois mois après leur arrivée dans la région de Mbamba, Guattini meurt, mais Carli, gravement malade, parvient à rejoindre Bologne en juin 1671 et publie aussitôt un livre composé par les lettres que Guattini avait adressées à son père en chemin, suivies du récit complet de leurs déboires.

Cet ouvrage, « écrit avec sincérité et non tiré de livres, comme on le fait de nos jours » (Carli), n’est pas seulement original dans sa forme. En effet, outre la description de la mission proprement dite, avec son lot de maladies, de bêtes féroces et d’embuscades, on y suit les religieux dans l’intégralité de leur voyage : les escales à Lisbonne et au Brésil, les longues navigations sur les vaisseaux portugais, dont une traversée sur un navire négrier, les tempêtes, les attaques corsaires et autres aventures. On assiste donc au jour le jour à la vie quotidienne de ces hommes de chair et de sang minés par les fièvres, dans un monde d’incertitudes et de doutes où la mort est partout présente.

Ce livre, d’un grand intérêt par la seule qualité de son témoignage sur le monde des missions au XVIIe siècle, a été pourvu d’un appareil critique etnho-historique. Le professeur John Thornton, de l’Université de Millersville (USA), un des meilleurs spécialistes aujourd’hui du Kongo et de l’Angola au XVI-XVIIIe siècles, a accepté de préfacer l’ouvrage et de rajouter les notes nécessaires.

L’ouvrage est enrichi d’un cahier couleurs, avec les reproductions d’un carnet de 18 croquis d’un prêtre missionnaire italien – conservé à la Bibliothèque de Turin – ayant saisi sur le vif, les paysages, villages hommes et animaux rencontrés lors de sa mission au XVIIIe siècle au Kongo.




Traduction d’Alix du Cheyron d’Abzac, Préface de John Thornton
Notes de Francesco Surdich, Xavier de Castro et John Thornton