Murmures

Étonnants Voyageurs 2013 : Cachez ces écrivains que je ne saurais voir ?
février 2013 | Bilans d’événements culturels | Littérature / édition | République du Congo
Source : Afrik.com

Français

Pour Aimé Eyengué, c’est cette phrase qui peut résumer « la dénégation de nombre d’étoiles montantes de la littérature congolaise qui se trouvent dispersées sur la face de la terre, représentant bien le Congo qui vient vraiment ».

Le critique continue : « On s’étonne, sans voyage, que notre confrère, Alain Mabanckou, pourtant co-directeur d’un Festival auquel Brazzaville a exercé généreusement l’hospitalité (avec un financement du gouvernement congolais et de la Francophonie à hauteur de 328 millions de Francs CFA au moins !), de surcroît l’année de la célébration du 60ème anniversaire de la littérature congolaise (1953-2013), n’ait tout simplement pas associé les nouvelles générations d’écrivains congolais (…)

[Lire la suite de l’article d’Aimé Eyengué publié par Afrik.com]
Partager :