Murmures

Le Palmarès de Quintessence 2009 (Bénin)
février 2009 | Palmarès | Cinéma/TV | Bénin

Français

Quintessence – Festival International du Film de Ouidah – et toute son équipe sont heureux de vous faire partager le palmarès de cette septième édition (8 au 12 janvier 2009).

Les jurés ont eu le plaisir d’attribuer les prix suivants :

Pour le long-métrage, jury présidé par Bonaventure ASSOGBA (Réalisateur-Producteur – Bénin) :

* Python Royal, grand prix du festival : EZRA de Newton ADUAKA (Nigéria)

* Mention spéciale du jury : LE MONDE EST UN BALLET de Issa TRAORE de BRAHIMA (Burkina-Faso)

* Python à Tête noire, prix du scénario : RUMBA de Bruno ROMY, Dominique ABEL et Fiona GORDON (Belgique/France)

* Python Children, prix du public : TEUSS TEUSS de Hubert-Lada NADAO (Sénégal)

Pour le court-métrage, jury présidé par Stéphane SOO-MONGO (Comédien – Cameroun) :

* Python Pygmée, prix du court-métrage : LA RESIDENCE YLANG YLANG de Ahamada HACHIMIYA (France/Comores)

* Mention spéciale du jury : CHUT(E) de Corto FAJAL (France)

Pour le Documentaire, jury présidé par Jérôme AYASSE (Ingénieur du son – France) :

* Python Papou : ANISSOROMA, MES AMIS de Christian von der HEYDEN (France/Mali)

* Mention spéciale du jury : LE CHAMAN, SON NEVEU ET LE CAPITAINE de Pierre BOCCANFUSO (France)

QUELQUES CHIFFRES



Le festival a accueilli cette année près de 22 000 spectateurs tous affamés de son, d’images et d’histoires.

Il s’est déroulé sur sept sites différents :

A Ouidah, dans la salle de l’IRSP, la salle QUINTESSENCE, au TEMPLE des PYTHONS, au CAMP MILITAIRE et au FORT FRANCAIS.

A Cotonou, au CENTRE CULTUREL FRANCAIS et sur L’ESPLANADE de L’AMITIE.



Près d’une cinquantaine de films ont été diffusés à cette occasion, dont trente-deux en compétition officielle :

8 longs-métrages

13 documentaires

11 courts-métrages.



Ainsi qu’une rétrospective du cinéaste guinéen Mama KEITA (qui a animé également l’atelier documentaire) et la projection de films béninois proposés par Bonaventure ASSOGBA.







MASTERCLASS, ATELIERS, TABLES RONDES





Les MasterClass

ont attiré cette année de nombreux jeunes soucieux de découvrir le cinéma. Dans un échange toujours passionné et passionnant, ils ont eu le loisir de poser des questions aux jeunes diplômés de l’ICO sur leur première expérience de tournage « PIM-PIM TCHE – TOAST de VIE », sous l’aura bienveillante de Jean ODOUTAN.







Atelier d’écriture de documentaire

(avec le soutien de Jan Vrijman Fund)

Cet atelier, qui vise à transmettre un savoir sur les spécificités et les enjeux de l’écriture documentaire, fut animé cette année par le réalisateur guinéen Mama KEITA. Ce dernier a eu le plaisir de partager sa propre expérience et d’enseigner les bases théoriques de ce domaine cinématographique à une vingtaine d’élèves de l’ISMA (Institut Supérieure des Métiers de l’Audiovisuel de Cotonou) tous avides de savoir.













Ateliers pratiques



– Atelier de critique de film : Cet atelier animé par Pierre CONSTANTIN, directeur de production sur le film « PIM-PIM TCHE – TOAST de VIE », outre l’enseignement des bases de l’écriture et d’une réflexion sur l’expérience cinématographique, a fait naître un journal dont les articles ont été écrits par de jeunes passionnés de cinéma.



– Atelier sur le jeu d’acteur : Aïcha OUATTARA, l’actrice principale de « PIM-PIM TCHE – TOAST de VIE », s’est appliqué à enseigner les rudiments du jeu d’acteur de cinéma.



– Atelier prise de son : Jérôme AYASSE, preneur de son sur le film « PIM-PIM TCHE – TOAST de VIE », a conduit son auditoire à s’intéresser à la place importante et créatrice du son au cinéma.





Tables rondes

Deux tables rondes ont eu lieu dans la salle QUINTESSENCE le samedi 10 et le dimanche 11 janvier. Les thèmes abordés furent le rapport de l’enfant à l’image et les enjeux de la diffusion numérique sur le territoire africain.
Partager :