Nouveautés du livre de jeunesse

Print Friendly, PDF & Email

Anna, Kevin et Nomzipo vivent tous en Afrique du Sud, mais leurs vies ne se ressemblent guère. À travers le portrait des trois jeunes, Claire Veillères raconte les préjugés, l’histoire de l’apartheid et les tensions entre communautés, mais aussi l’amitié, le partage et le bonheur de vivre ensemble. Une belle façon pour les plus jeunes (et les plus grands !) de faire connaissance avec un pays au visage multiple.
Un jeune villageois s’en va chercher des lianes dans la forêt et se retrouve nez à nez avec une sorcière… et sa fille, d’une beauté éblouissante. Kalita a des allures de conte traditionnel, avec son devin, ses mystères et sa magie. Les illustrations de Philippe Davaine, un habitué de la collection, font la part belle aux portraits. Dommage que la fin de l’histoire arrive un peu brutalement, en laissant des questions en suspens chez le jeune lecteur – mais peut-être était-ce l’objectif de l’auteure qui donne ainsi libre cours à l’imagination…
Brigitte Tsobgny est l’auteure de plusieurs romans de jeunesse dont Ponok-Ponok, un recueil de contes sur les mathématiques, et Rats, une politique-fiction animale. Pour Fotakou, son premier album, elle choisit le thème du mensonge, développé à travers l’histoire d’un petit singe qui, pour s’excuser de son retard, invente un  » petit mensonge de rien du tout  » qui finira par prendre des proportions inquiétantes. Malgré la  » leçon  » évidente, l’auteur échappe au ton moralisateur et reste sur un registre malicieux qui fait tout le plaisir de la lecture.

Anna, Kevin et Nomzipo vivent en Afrique du Sud, de Claire Veillères, illustration de Sophie Duffet, 2006. Ed. de la Martinière, coll.  » Enfances d’ailleurs « . 12 €.
Kalita, de Christiane Falgayrettes-Leveau, illustrations de Philippe Davaine, 2005. Ed. Dapper. 12 €.
Fotakou, un petit mensonge de rien du tout, de Brigitte Tsobgny, illustrations d’Augustin Détienne, 2005. Ed. Odin. 19,50 €.///Article N° : 4325

  •  
  •  
  •  
  •  
Les images de l'article




Laisser un commentaire