Fiche Personne
Ecrivain/ne Cadreur/se (Caméraman)

Aïssatou Cissé

Sénégal

Français

L’écrivain a vécu 41 ans avec ce handicap sans se soucier de son état. Handicapée motrice de naissance, fille aînée d’une famille de 9 enfants, cette femme née de parents enseignants a suivi des études universitaires et a obtenu une licence en Lettres modernes, par correspondance.


Cette femme travaille pour la protection de l’enfant à la Coalition des organisations en synergie pour la défense de l’éducation publique (Cosydep) où elle est membre du Conseil d’administration.


La jeune écrivaine est aussi chargée de communication à l’Association sénégalaise pour la protection des enfants déficients mentaux (Asedeme), membre du Groupe de recherche sur les femmes et les lois au Sénégal (Grefels).


Aïssatou Cissé œuvre aussi pour les droits humains au Sénégal et particulièrement pour ceux des enfants et des femmes afin de rétablir l’équilibre entre les êtres humains en prenant l’exemple des handicapés. Cette dernière, trouvant qu’il y a beaucoup de problèmes au respect des droits humains particulièrement ceux des enfants et des femmes, mène un combat sans relâche pour le droit des enfants par rapport aux violences psychiques, physiques dont ils sont victimes et pour l’insertion des femmes handicapées dans la société. Membre du bureau de l’Association des écrivains du Sénégal, elle a publié non seulement «Zeina», son premier roman, en 2002, mais aussi «Linguère Fatim», deux ans plus tard, une nouvelle qui lui a valu un prix décerné par une maison d’édition en Libye. Elle est, conseillère spéciale du président de la République