Fiche Personne
Ecrivain/ne Député/e

Kofi Yamgnane

France, Togo

Français

Kofi Yamgnane est un homme politique franco-togolais, né le 10 octobre 1945 à Bassar (Togo). Naturalisé français en 1975, il possède la double nationalité.
Il a été secrétaire d’État pour l’Intégration auprès du ministre des Affaires sociales de 1991 à 1993 et député socialiste du Finistère de 1997 à 2002.

Kofi Yamgnane est titulaire d’une licence en mathématiques. En 1973, il devient ingénieur à la direction départementale de l’équipement (DDE) de Quimper, il intégre l’école des mines de Nancy de 1979 à 1981.
En 1983, il adhère au Parti socialiste et commence une carrière politique locale en Bretagne à Saint-Coulitz.
– En 1983, il devient conseiller municipal d’opposition à Saint-Coulitz.
– En 1989, Il est élu maire de Saint-Coulitz.
– En 1990, il est désigné Breton de l’année par Armor Magazine
– En 1991, il est nommé secrétaire d’État dans le gouvernement Cresson, puis en 1992 dans le gouvernement Bérégovoy.
– Entre 1992 et 1997, il est conseiller régional de Bretagne.
– En 1994, il devient conseiller général du Finistère.
– En 1997, il est élu député, siège qu’il ne retrouve pas en 2002.
Au PS, après avoir été membre du Cerés, il rejoint le courant animé par Laurent Fabius en 1990, et devient vice-président de la Fédération nationale des élus socialistes et républicains (FNESR). En 1993, il entre au Conseil national du Parti socialiste.
Kofi Yamgnane est lauréat du Prix de l’humour politique en 1992 pour s’être qualifié de « Breton d’après la marée noire ». Il est officier de la légion d’honneur.
Il est Président d’honneur d’une association humanitaire, humaniste et culturelle qu’il a créée en 1992 : La Palabre.
En 2005, après le décès du président Gnassingbé Eyadema au Togo, il déclare vouloir se porter candidat à l’élection présidentielle le 3 mars, pour finalement se retirer de la course à la fin du mois de mars, pour soutenir le candidat unique de l’opposition.
En octobre 2007, il annonce sa candidature pour conduire une liste pour les élections sénatoriales dans le Finistère.
Le 20 janvier 2008, Brice Hortefeux, ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Codéveloppement, annonce la création d’une commission chargée de réfléchir sur les questions constitutionnelles posées par la politique des quotas d’immigrés et dont Kofi Yamgnane serait membre.

Bibliographie
– 1993 – Droits, Devoirs et Crocodile, éd. Laffont
– 1996 – Combattre le Front National, ouvrage collectif, éd. Vinci
– 2002 – Europe Afrique, nous grandirons ensemble, éd. Laffont

Ouvrage sur Kofi Yamgnane
– Hervé Quemener, Kofi, histoire d’une intégration, éd. Payot, 1991
– Ariane Laroux : Portraits Parlés: Entretien et portrait de Kofi Yamgnane, éditions de l’Age d’Homme (2006).