Fiche Personne
Réalisateur/trice Ecrivain/ne Scénariste

Amog Lemra

République du Congo, France

Français

Il vit et travaille à Paris. C’est un nom d’artiste (Pseudonyme).

Né au Congo/Brazzaville, adolescent il est passionné par la poésie. S’amuse à écrire des textes jusqu’au jour où il découvre la magie du cinéma lors du tournage de la chute du faucon noir de Ridley Scott à Rabat Salé au Maroc. Dès lors, l’idée de porter ses écris à l’écran le hante. Ses voyages au Burkina-Faso et ses rencontres avec des metteurs en scène comme Ildevert Méda et des réalisateurs comme Guy Désiré Yaméogo vont aiguiser sa passion de la mise en scène et de la réalisation. C’est à Paris qu’il réalisera son premier court métrage « La tombe d’un rêve » en 2007 qui sera en compétition officielle au fespaco 2009 et à Ecrans noirs 2010. Puis s’en ai suivit « Qui perd gagne » en 2008.
« Identité Malsaine » son premier long métrage réalisé à Paris en 2010 sera nominé au festival international du film de Ouhida 2011, et en sélection officielle au fespaco 2011. Pour son second long métrage « Entre le Marteau et l’Enclume » il décide d’aller le réaliser dans son Congo natal en 2012. Ce film a été projeté en avant première à Paris en octobre 2014 puis à Brazzaville en décembre. Entre le Marteau et l’Enclume a reçu le Prix du meilleur film de la section « Demain c’est aujourd’hui » au Quintessence – Festival International du Film de Ouidah- / Benin 2015, le Prix d’encouragement au festival policier de Moscou 2014 (Russie), la mention du jury au festival international du film panafricain de Cannes 2014 (France), retenu en sélection officielle de Khouribga 2014 (Maroc), en sélection officielle à Ecrans noirs de Yaoundé 2014 (Cameroun), en sélection au Festival International du film des Lacs et Lagunes 2014 (Festilag, Côte-d’Ivoire), en sélection officielle pour l’Etalon de Yennenga au FESPACO 2015 (Burkina).

En 2012 avec Rufin Mbou son ami réalisateur, ils vont initier un projet dénommé To zali. Projet qui se fixera pour objectif de mettre en place un travaillé ensemble avec les réalisateurs et les amateurs du 7é art au Congo. De cette initiative naîtra le Collectif To Zali qui produira 10 courts métrages dont « Mensonge Légal » d’Amog LEMRA en 2013. Puis il réalise un nouveau court métrage : $ILENC€ (Silence), en 2015. Sa présence au salon du livre de Paris 2015 sur le stand Bassin du Congo en tant qu’intervenant sur le cinquantenaire du cinéma congolais va ressusciter son rêve de gosse. Publier sa poésie!
Amog LEMRA réside à Paris.

Source :
https://editionslangloiscecile.fr/Nos-auteurs/Glad-Amog-Lemra.
page mise à jour par Thierno I. Dia
Films(s)