Fiche Personne
Ecrivain/ne

Wasini Laredj

Algérie

Français

Né en 1954.

Wasini Laredj est professeur à l’université d’Alger et à la Sorbonne à Paris. Il est l’une des voix les plus importantes du monde de l’écriture arabe.
Ses oeuvres, en arabe et en français, appartiennent à la nouvelle école qui ne se satisfait pas d’une forme fixe, mais toujours à la recherche de nouveaux chemins de vie en travaillant la langue.
En 1997, son oeuvre Gardienne des ombres (Don Quichotte en Algérie) a été désignée parmi les cinq meilleurs romans publiés en France, et elle a été publiée dans plus de cinq éditions consécutives, dont en édition de poche.
Il a reçu dans en 2001 la récompense du Roman Algérien pour l’ensemble de ses ?uvres. En 2006, il a reçu le grand prix des romanciers pour son roman Le Livre du Prince. En 2007, il a reçu le prix Cheikh Zayed de littérature. Ses ?uvres ont reçu une attention considérable de professionnels, comme la plupart ont été traduits dans de nombreuses langues y compris: le français, l’allemand, l’italien, le suédois, le danois, l’hébreu, l’anglais et l’espagnol.
Parmi ses oeuvres : Le Portail Bleu (Chronique d’une douleur). Damas / Algérie 1980, Couronne de Jasmin (Chronique des Grosses Chaussures), La septième nuit après la millième. Le premier livre: Sable des Mayas. Damas / Algérie 1993, septième nuit après la millième: Volume II: Le Parchemin Oriental. Damas – 2002 – Paris pour la traduction française de 2006 (Série de poche: Libre Poche -2006).