Fiche Personne
Opérateur/trice culturel/le

Annabelle Giudice

France

Français

Annabelle Giudice cultive la polyvalence de ses activités autant que de ses sujets de curiosité. Diplômée d’un master intitulé « Métiers des Arts et de la Culture » de l’université d’anthropologie et de sociologie de Lyon 2, elle a développé plusieurs cordes à son archer, résolument tourné vers l’international.

Elle a travaillé à l’Institut Français du Burundi (IFB) de 2011 à 2013. Répondant à une dynamique nouvelle autour des arts visuels au Burundi, elle organise, coordonne, et aide à la conception, l’accrochage et la diffusion de plusieurs expositions : « Objectif amnésie / Devoir de mémoire », de Teddy Mazina, première exposition d’un photoreportage d’un Burundais dans son pays ; « Le pas de la liberté », de Marie-Andrée Robert, instantanés des danses traditionnelles burundaises, accompagnés par les textes de Joséphine Ndimira ; ou encore « Lieux de mémoires » un témoignage poignant de Martina Bacigalupo (photographe) et Roland Rugero (auteur).

En 2014, elle entame une année de voyages et d’expériences qui la conduisent à New-York, sur l’organisation d’un festival international de photographie (Photoville) ; puis à Nairobi sur la 2nd vente aux enchères d’art contemporain d’Afrique de l’Est, fondée et organisée par Danda Jaroljmek, directrice de l’agence Circle Art Agency ; et enfin à Rabat où elle participe à la conférence annuelle du réseau culturel panafricain, Arterial Network.

Elle revient en France en 2015, et c’est avec la même soif d’apprendre qu’elle s’engage avec Bibliothèques Sans Frontières sur la conduite d’un projet expérimental d’installation de médiathèques « en kit » (Ideas Box) en Ile-de-France et à Calais. Le retour dans son pays l’amène à se tourner vers un engagement social et politique plus affirmé ; elle s’intéresse notamment aux tabous qui dominent le corps de la femme (physique et social).