Fiche Personne
Chorégraphe Danseur/se

DeLaVallet Bidiefono

République du Congo

Français

Né à Pointe-Noire (Congo), DeLaVallet Bidiefono danse depuis le début des années 1990 dans les groupes vocaux de Pointe-Noire, formations de musique et de danse.
En 2001, il s’installe à Brazzaville et entame sa carrière de danseur en participant notamment aux Ateliers de Recherches Chorégraphiques, organisés par le Centre Culturel Français de Brazzaville. Il y travaille avec de nombreux danseurs et chorégraphes venus d’Afrique et d’Europe.

En 2005, DeLaVallet fonde la Compagnie Baninga pour laquelle il signe sa première pièce Liberté d’Expression en juillet de la même année, suivie par Pollution (octobre 2006) et Ndjila na Ndjila, D’une Route à l’Autre (septembre 2007). La Compagnie Baninga s’impose peu à peu dans le paysage chorégraphique congolais.

En décembre 2006, DeLaVallet participe au stage organisé au CDC de La Termitière à Ouagadougou où il fait la connaissance de Salia Sanou qui apportera ses conseils artistiques sur Pollution et plus tard sur Ndjila na Ndjila.

En mai 2008, invité à participer au concours Danse l’Afrique Danse des Septièmes Rencontres Chorégraphiques de l’Afrique et de l’Océan Indien, organisé par CulturesFrance et Ness El Fen, à Tunis, DeLaVallet et la compagnie obtiennent le Second prix. Ce qui permet à DeLaVallet de montrer son travail chorégraphique sur les scènes des Centres Nationaux de Danse et les Festivals de France et d’Europe.

DeLaVallet collabore avec le metteur en scène français David Bobée sur une nouvelle création du groupe Rictus / David Bobée : Nos enfants nous font peur quand on les croise dans la rue, mise en scène David Bobée, chorégraphie DeLaVallet Bidiefono, texte Ronan Chéneau (Création Janvier 2009 CDN de Gennevilliers, tournée jusqu’en avril 2009).

Parallèlement, DeLaVallet a engagé une nouvelle création Empreinte/On posera les mots après, dont la première étape de création sera présentée au Centre Culturel Français de Brazzaville en septembre 2008.

Il travaille également à la création d’un espace de danse à Brazzaville qui pourra accueillir et soutenir le travail des artistes.

Soucre : site da la Cie Baninga : www.baninga.org/