Fiche Personne
Réalisateur/trice Scénariste Directeur/trice de la photo Monteur/se

Djinn Carrénard

France, Haïti
Site web : www.donomaprod.com

Français

Jean-Loup Djinn Carrénard, réalisateur.

Je suis né à Port au Prince en Haïti en 1981. J’ai passé en Haïti, jusqu’à l’âge de 11 ans une scolarité rythmée par les régimes dictatoriaux, les coups d’états militaires et les embargos économiques, mais je garde pourtant un sou venir impérissable de cette enfance à Port-au-Prince que j’ai quittée pour le continent Africain, plus précisément le Togo en 1992.
L’arrivée sur le continent africain fut un choc pour moi qui y ai découvert une Afrique multiple et loin des clichés, entre modernité et traditions ancestrales. Cependant, le séjour est de courte durée, notre famille est rapatriée vers la France quelques mois plus tard en raison de troubles politiques. J’ai habité alors deux années à La Poterie Cap d’Antifer, un petit village perché sur des falaises Norman des, avant de m’envoler pour la Guyane Française en 1994.
Je suis resté en Guyane jusqu’à mon baccalauréat, me gavant de récits en tout genre, des personnalités et des cultures les plus différentes toutes venues se rencontrer sur cette terre amazonienne. J’ai passé ainsi quatre an- nées à Saint-Laurent du Maroni, une ville sur les berges d’un fleuve tourmenté formant la frontière avec le Surinam. La ville disposait à l’époque d’un seul cinéma équipé d’un seul écran, et d’un film unique qui restait parfois plusieurs semaines de suite à l’affiche. J’ai quitté la Guyane en 1998 pour poursuivre des études de philosophie à Paris.
Les années de fac se partagent entre les amphithéâtres de la Sorbonne et les salles de cinéma de la capitale. L’arrivée de la carte UGC Illimitée scelle la fin de mes études, que j’ai abandonnées en licence pour me consacrer totalement à l’image, et fonder Diaph1kat avec Aïssatou Baldé en 2004. Au sein de Diaph1Kat j’ai enchaîné les projets les plus divers, des courts métrages civiques en passant par des clips videos, un documentaire sur les foyers de migrants maliens, et des courts métrages où la thématique du couple revient souvent.
En 2008 je pars à New-York pendant trois mois, lors d’un série de courts métrages civiques voyage riche en émotions : je vis l’euphorie qui a soulevé l’Amérique avec l’élection de Barack H. Obama, je revois mon père que je n’avais pas vu depuis plus de 10 ans, court métrage sur le couple et je tourne non stop, réalisant entre autres deux courts métrages. De retour à Paris j’ai ressenti de façon très forte série de court métrages civiques la nécessité de me lancer dans l’aventure de mon premier long métrage, en travaillant avec des comédiens qui avaient nourri mon parcours et mon inspiration durant ces dernières années.


FILMOGRAPHIE
2008 CM / White Girl In Her Panty / Comme d’Habitude
2007 CM / Le Nègre Joyeux
2005 CM / De C à D
2004 CM / Courts en Impro

Clips :
– Bad Girl Trilogy (2008)
– Serious Business (2007)
– Femmes Femmes (2007)
– NYC Streets (2007)
– Veux tu m’épouser (2006)