Fiche Personne
Réalisateur/trice Scénariste Monteur/se

Pape Abdoulaye Seck

Sénégal
Facebook : facebook.com/twopa
Twitter : twitter.com/2pA_CK

Français

Pape Abdoulaye Seck vit le jour un après-midi de 26 Août 1987, sous le chaud soleil de Dakar- à Mbao plus précisément.

Enfant, il montrait un grand intérêt en tout ce qui a trait aux sciences et technologie, inspiré par son Papa, jadis professeur de sciences de la vie et de la terre.

Casanier et bon élève depuis ses premières classes, Pape Seck découvre la culture du cinéma suite à sa rencontre avec le cinéaste Sénégalais Moussa Touré qui le prend sous son aile et lui fait découvrir sa véritable vocation, alors qu’il s’attelait déjà au son en autodidacte (prise de voix et mixage).

Il suivit un stage de montage durant la neuvième édition du festival Moussa Invite en 2009. Puis fit un Master en écriture cinématographique à l’université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal, dans le cadre d’une collaboration entre le centre Cierval de l’Ugb, l’association culturelle espagnol l’Uil Alumno et l’école de cinéma de Barcelone, Escac. Il fit son tout premier court-métrage « Attente Latente » à la fin de ce master, sous l’encadrement de Moussa Touré, et participe avec ce film au festival « Mostra de Cinema Africa de Barcelona » en novembre 2010.

En 2011, Pape Seck tente le concours d’entrée à l’Ecole Supérieure des Arts Visuelles de Marrakech (ESAV Marrakech) et intègre la sixième promo de l’Esav Marrakech. Il se fait remarquer très tôt, avec son regard pointu et sa manière particulière de voir les choses. Spécialisé en filière réalisation après une année de tronc commun avec les filières techniques, Pape Abdoulaye Seck sort en major de sa promo depuis sa première année.

Il écrit et tourne son film de fin d’études, « SAGAR », en Juin 2014, pour lequel, il décroche le PRIX DU MEILLEUR FILM FICTION DES ECOLES (FESPACO 2015, Ouaga) ainsi que le Prix de la meilleure fiction et le Prix d’interprétation pour Rokhaya Thiaw (Clap ivoire 2015, Abidjan)

Português

Il écrit et tourne son film de fin d’études, « SAGAR », en Juin 2014, pour lequel, il décroche le PRIX DU MEILLEUR FILM FICTION DES ECOLES (FESPACO 2015, Ouaga) ainsi que le Prix de la meilleure fiction et le Prix d’interprétation pour Rokhaya Thiaw (Clap ivoire 2015, Abidjan)