Fiche Personne
Journaliste

Noémie Coppin

France

Français

Noémie Coppin est née à Lille. Elle y étudie la sociologie à l’université des Sciences et Technologies. Elle y passe sa licence et part un an en Irlande, à Dublin, où elle étudie particulièrement le phénomène nouveau de l’immigration auquel le pays est confronté, et les conséquences sociales et politiques que le virage implique dans la société irlandaise.
Revenue en France, elle anime une émission sur Radio Campus pour laquelle elle réalise un documentaire radio autour des sans-papiers lillois. Elle entre à l’école supérieure de journalisme de Lille. Dans le cadre de sa formation, elle part travailler au bureau de France 2 à Pékin et exerce le mandarin qu’elle parle depuis 6 ans. Elle part aussi travailler un mois dans un quotidien anglophone à Tbilissi, en Géorgie, expérience qui confortera son attrait pour les territoires en transition, paradoxaux et médiatiquement sous-exposés.
Pour repenser l’approche médiatique sur les banlieues, en dents de scie et souvent guidée par le prisme du fait divers, elle travaille avec le recul sociologique. Une approche qu’elle développe dans le cadre de l’école auprès de Luc Bronner, spécialiste des banlieues pour Le Monde, par une série de reportages à Lille Sud. Depuis fin 2010, elle a également travaillé pour le site Med’in Marseille, sur des thématiques touchant aux quartiers populaires, aux médias et aux discriminations.
En partenariat avec l’ESJ et la DRAC Nord Pas de Calais, elle fonde en 2011 le site « Lille en quartiers », média participatif et citoyen qui mêle reportages d’étudiants de l’ESJ et chroniques d’habitants de trois quartiers populaires lillois. Elle encadre les étudiants comme les habitants volontaires dans les quartiers de Lille Sud, Fives et du Faubourg de Béthune. L’idée, faire émerger un discours alternatif sur la réalité quotidienne des quartiers populaires.
Pigiste depuis plus d’un an pour le magazine Afriscope, elle signe désormais avec Africultures.