Fiche Personne
Universitaire Chercheur/se

Jean-Michel Devésa

France

Français

Jean-Michel Devésa est né le 14 juillet 1956 à Alger (Algérie).

De nationalité française.


Maître de conférence habilité (titulaire) à l’Université Michel de Montaigne -Bordeaux III depuis 1997,

Docteur d’Etat es lettres et sciences humaines (1989, Université de Paris VII),

Docteur de IIIe Cycle (1979, Université de Bordeaux III),
Agrégé des Lettres (1990),

J’enseigne depuis la rentrée de septembre 1980. Pendant 10 ans, j’ai servi en Afrique : Algérie (1980-1983), République Centrafricaine (1983-1986) et Congo-Brazzaville (1989-1993).

Mon parcours professionnel m’a conduit à exercer dans plusieurs universités, en France et à l’étranger : Bangui (République Centrafricaine, 1983-1986), Brazzaville (1989-1993), Versailles/St-Quentin-en-Yvelines (1993-1995), Paris VII (1993-1997), University of Texas Pan American (2005) et Bordeaux III (depuis 1997).


Mon Expérience d’enseignement est riche et variée :

-le savoir-faire acquis au terme de 10 années passées en Afrique ;

-les interventions annuelles au Cours de Civilisation française organisé chaque été en Sorbonne (Paris IV) en direction d’une assistance d’étudiants étrangers majoritairement non-francophones ;

-bientôt 28 années d’enseignement.

Mes travaux, mes recherches et mes publications concernent pour l’essentiel :
-le surréalisme et les avant-gardes du XXe siècle ;
-les littératures du Monde Noir et la Francophonie ;
-les représentations du corps, des genres et des sexualités.

Dans les cinq dernières années, j’ai dirigé les recherches d’étudiants en Master et en IIIe cycle dont les mémoires et les thèses ont été consacrés à :
-Philippe Soupault, Robert Desnos, Benjamin Péret, Roger Vitrac, Paul Eluard, Georges Limbour (le surréalisme et ses alentours) ; Romain Gary, René Barjavel, Bernard Werber, Bernard-Marie Koltès ; Jude Stefan (écrivains et dramaturges du XXe siècle) ; Catherine Millet, etc.
-L.S. Senghor, Aimé Césaire, Sylvain Bemba, Amadou Hampâté Bâ, Le Roi Jones (écrivains du Monde Noir).

Mon dossier scientifique comprend à ce jour :

-sept ouvrages publiés (René Crevel et le roman, Atlanta/Amsterdam, Ed. Rodopi, 1993 ; Magie et écriture au Congo, Paris, L’Harmattan, 1994 ; Sony Labou Tansi, Ecrivain de la honte et des rives magiques du Kongo, Paris, L’Harmattan, 1996 ; Correspondance de René Crevel à Gertrude Stein, Paris, L’Harmattan, 2000 ; René Crevel ou L’Esprit contre la raison, [Actes], Mélusine, Paris/Lausanne, L’Age d’Homme, 2002 ; Le Corps, la structure : sémiotique et mise en scène, Bordeaux, Pleine Page éditeurs, 2004 ; Modèles, fantasmes et intimité, Bordeaux Pleine Page éditeurs, 2005 ; Plaisir, souffrance et sublimation, Bordeaux, Pleine Page éditeurs, 2007.

-trois directions de revue : le’fronton’ Tchicaya U Tam’si conçu pour la revue Europe en 1991 et le n° d’Europe consacré à Aimé Césaire paru en 1998.

-trente-cinq articles publiés dans les revues Art Press, Mélusine, Europe, Oeuvres et critiques, Notre Librairie, L’Afrique littéraire, Coups de théâtre, Africana, Présence francophone, Africultures, Le Festin, Afrique contemporaine, etc.

-trente présentations de presse ou notes de lectures.

-trente-quatre communications à des colloques ou à des journées d’études (comme lors du colloque organisé en 1996 à Paris, à l’U.N.E.S.C.O., à l’occasion du 90e anniversaire de L. S. Senghor, et au sein des universités de Salzbourg, 2006 – Trois-Rivières, 2007 – Toronto, 2007 – Bari, 2007 – Gand, mai 2008 – Congrès annuel du CIEF, Limoges, juin 2008) – Sofia (octobre 2008) – Bordeaux (L’inceste- décembre 2008).

-l’organisation de sept colloques internationaux.