Fiche Personne
Metteur/se en scène Ecrivain/ne Acteur/trice

Marc-Antoine Vumilia

République démocratique du Congo, Suède

Français

Formé à la dramaturgie des arts du spectacle à l´Université de Stockholm et à la mise en scène à l´Académie de Théâtre de Luleå ,Marc-Antoine Vumilia , dit Vumi ,est poète , auteur dramatique, comédien et metteur en scène, né dans l´est de la République Démocratique du Congo. Il découvre la littérature en lisant Victor Hugo et les pères du mouvement de la négritude au milieu des années 80. Dans la même période il entame une formation artistique à l’Atelier Théâtral du Centre Culturel Français de sa ville de Kisangani, avant de poursuivre son expérience artistique à Goma, dans cette ville de l´est du Congo ravagée par des conflits. En 1996 il est en train de poursuivre des études de droit à l´université , lorsqu´une guerre éclate dans son pays. Vumilia s´engage alors dans le mouvement révolutionnaire qui va signer la fin des 32 ans du régime dictatorial de Mobutu Sese Seko, et travaille à la présidence de la république sous Laurent-Désiré Kabila.  Lorsque ce dernier est assassiné en janvier 2001, Vumilia avec une centaine d´autres personnes, se retrouvent en prison. Il est accusé de trahison et condamné à la peine capitale par une cour martiale , à l´issue d´un procès unanimement condamné par les organisations de défense des droits de l´homme. En prison il continue d´écrire et collabore avec les Studios Kabako du  chorégraphe congolais Faustin Linyekula et avec le théâtre national royal flamand de Bruxelles(KVS). Il y écrit notamment Un monologue de chien, texte au cœur du spectacle The Dialogue Series iii: Dinozord (2006) et les textes poétiques de More, more,more…future ! (2009).Ses textes vont alors résonner sur les scènes d´Europe, d´Amérique et d´Afrique, ce qui vaudra à leur auteur bien des ennuis en prison. Désireux de pousser plus loin son témoignage, il filme clandestinement l´horreur de la vie carcérale . Ce témoignage servira de fil rouge à deux documentaires Meurtre à Kinshasa : qui a tué Laurent-Désiré Kabila ? et Adieu l´enfer réalisés par Arnaud Zajtman et Marlène Rabaud . Après avoir fait face à de nouvelles persécutions et menaces de mort, il réussit à s´évader au bout de près de 10 ans d´incarcération, et à s´exiler en Suède. Depuis, Antoine Vumilia a retrouvé sa plume et la scène. En tant que comédien et expert, il collabore avec différents directeurs artistiques, notamment : Chistian Schiaretti ( Une saison au Congo en 2014), Milo Rau ( Tribunal sur le Congo en 2015)  et Faustin Linyekula Surles traces de Dinozord (2012). Installé en Suède, il écrit et monte L´odyssée d´un fantôme (2018) au Blekinge Regionteatern Kronoberg en 2018, il publie Kimpa Vita,ou la fille d´Apolonia aux éditions L´oeil du prince (2017).

Son projet en cours(2018-2019) est La guerre du café n´aura pas lieu.

English

From the Democratic Republic of the Congo, Marc-Antoine Vumilia is a Sweden-based poet, playwright , director as well as actor for theater. After studies in literature ( latin and philosophy), he was initiated to dramatic arts at the Kisangani French Cultural Center.He spent more than nine years as political prisoner in Kinshasa, the capital city of Congo where he was sentenced to death, before he escapes.The years of captivity bore an important harvest of texts among which the song texts of " More, more, more…future! "(2009) by Faustin Linyekula and Studios Kabako, and " Un monologue de chien" (A Dog's Monologue) in 2006 which is the central text of " Th Dialogues series iii: Dinozord" , a choreographic and drama performance by Faustin Linyekula. In 2010, he initiated the Ishango Workshops in Brazzaville ( Republic of Congo).With this artistic structure, he adapted, put on stage , and performed in " De le chaire au trône", a play by the Ivorian Amadou Koné.He achieved a new text in summer 2012 ( L´odyssée d´un fantôme) and performed in " Sur les traces de Dinozord in the same yeat at the KVS , the flemmish royal theatre of Brussels . He was directed by Faustin Linyekula. " Vumi" is also one of the characters of two documentary films by film makers and journalists Arnaud Zajtman and Marlène Rabaud. " Murder in Kinshasa" is a survey on the late congolese president Laurent-Désiré Kabila´s assassination " , while " A journey from the hell" is a prortrait.