Fiche Personne
Ecrivain/ne Journaliste Président/e

Michèle Rakotoson

Madagascar

Français

Michèle Rakotoson est née à Antananarivo (Madagascar). Quittant Madagascar en 1983 pour des raisons politiques, elle arrive à Paris où elle obtient un DEA en sociologie.
Elle a largement contribué à redonner vie à la littérature malgache en langue française en publiant des nouvelles, des romans (Dadabe, 1984 ; Le bain des reliques, 1988), des pièces de théâtre (Un jour ma mémoire, 1991 ; La maison morte, 1991) qui témoignent de l’expérience douloureuse de la génération ayant vécu les espoirs et les échecs de la révolution malgache de 1972. Installée à Paris, elle est aujourd’hui journaliste à la radio et à la télé (RFI, RFO, France Culture).

– Présidente de l’Association Revue Noire.
– Conseil sur de nombreuses manifestations malgaches en France, comme la semaine malgache de l’Alliance Française à Paris en mars 2002.

Romans
Dadabe, Paris : Karthala, 1984. (104p.). Collection Lettres du Sud. Recueil de nouvelles
Le Bain des reliques, Paris : Karthala, 1988. (148p.). Collection Lettres du Sud. Roman malgache.
Elle, au printemps, Saint-Maur: Sépia, 1996. Roman.
Ces ouvrages sont traduits en allemand et, néerlandais.
Henoÿ – Fragments en écorce, Belgique: Éd. Luce Wilquin, 1998.
Lalana éd. de l’Aube 2002.

Théâtre
Sambany :
Joué à Antananarivo par la troupe Tsiory (1982) et l’ATMF (1990) en français et en malgache, à Bangui en Centrafrique par la troupe nationale (1992)
(Publié en malgache par la SME (société malgache d’édition et sur Internet)
Raha ho very aho ry lery: Joué par la troupe Tsiory (1981)
L’histoire de Koto : Adaptation en malgache joué à Madagascar par la troupe Tsiory (1983)
Honahona : Adaptation malgache de la pièce de Wole Soyinka : Les gens des marais (1982)
Elle dansa sur la crête des vagues : (Inédit) mise en lecture à l’Imprévu Café Paris. Publication sur Internet.

Nouvelles
Dolorosa, paru dans Revue Noire no19 (decembre 1995)
Elle lui a dit un jour…, paru dans Amina no 325 (mai 1997), p.93.
Bozy, andevo-vavy. Nouvelle publiée dans Les Chaînes de l’esclavage Paris : Florent-Massot, 1998.
Livres(s)