Fiche Personne
Chercheur/se

Claire Riffard

Français

Claire Riffard, après avoir enseigné le français, est actuellement chercheur post-doctorante au CNRS. Entre 2000 et 2002, elle enseigne au lycée français d’Antananarivo et découvre les auteurs malgaches, particulièrement l’oeuvre de Rabearivelo. Elle rencontre alors la famille du poète et commence à s’intéresser aux manuscrits. Elle soutient en 2006 à Paris une thèse Mouvements d’une écriture. La poésie bilingue de Presque-Songes et Traduit de la nuit de Rabearivelo.
À la suite de ce travail, elle collabore avec un laboratoire du CNRS, l’ITEM (Institut des Textes et des Manuscrits modernes), spécialisé dans la génétique des textes, c’est-à-dire dans l’analyse des processus de création littéraire à partir de l’étude des manuscrits d’auteur. Depuis 2008, elle dirige une nouvelle équipe de ce laboratoire, « Manuscrit francophone », qui entend offrir la même exigence de traitement aux corpus littéraires majeurs d’Afrique et de la Caraïbe (Césaire, Sony Labou Tansi, Kourouma, Hampâté Bâ, Amrouche etc.) que celui réservé aux grands auteurs de la littérature française.