Fiche Personne
Chanteur/euse

Aziza Brahim

Sahara

Français

Elle est née en 1976 dans les camps de réfugiés sahraouis, où sa mère s’était installée dans la fin de 1975, fuyant l’occupation marocaine du Sahara Occidental. Son père est resté dans El Aaiun, où il est décédé plus tard, et en raison de la guerre du Sahara occidental, Aziza n’a jamais pu le rencontrer.
À l’âge de 11 ans, elle a reçu des bourses pour étudier dans Cuba, comme de nombreux étudiants sahraouis à l’époque. Elle voulait étudier la musique, mais a été rejetée. Elle quitte l’école et renvoyés dans les camps de réfugiés en 1995, pursueing sa carrière musicale. [ 1 ] Depuis 2000, elle réside dans León, Espagne. Elle est mariée et elle a une fille.

Avec Mabruk, Aziza Brahim s’en retourne en guerre. Originaire du Sahara occidental, un territoire revendiqué par le Maroc depuis 1975, la chanteuse vit en Espagne (l’ancien colon) depuis 2000.

Une résistante, qui défend la cause sahraouie avec une voix soulful à l’épreuve des balles. Sur son premier album, taillé pour la scène, elle mondialise le combat en empruntant au funk, au rock, à la pop africaine.

La voix d’Aziza Brahim met le feu aux mélodies. Dommage que les riffs de guitares et les gimmicks funk-rock passe-partout l’étouffent un peu trop souvent.