Fiche Personne
Metteur/se en scène Directeur/trice de théâtre

Claude Yersin

France

Français

Comédien, traducteur, metteur en scène ; formé auprès de Jean Dasté à la Comédie de Saint- Etienne, il dirige depuis 1986 le Nouveau Théâtre d’Angers, Centre Dramatique National après avoir longtemps travaillé à la Comédie de Caen comme comédien, metteur en scène et attaché à la direction artistique. Il a réalisé de nombreux spectacles, notamment : Concert à la carte et Haute-Autriche de Franz- Xaver Kroetz, La demande d’emploi de Michel Vinaver, Prélude à un déjeuner sur l’herbe de Olwen Wymark, Antigone de Sophocle, Ella et Gust de Herbert Achternbusch, De l’huile et L’endroit marqué d’une croix de Eugene O’Neill, Les voix intérieures de Eduardo de Filippo, Père de August Strindberg, Les eaux et forêts de Marguerite Duras, En attendant Godot de Samuel Beckett, Minna von Barnhelm de Gotthold Ephraïm Lessing, Les p’tits loups d’Ellar Wise, Le pain dur de Paul Claudel, Harriet de Jean-Pierre Sarrazac, Les bonnes ménagères de Carlo Goldoni, Teltow Kanal d’Ivane Daoudi créé au Festival d’Avignon 1995, Mariage à Sarajevo de Ludwig Fels, Oncle Vania d’Anton Tchekhov, Mesure pour mesure de William Shakespeare, Le courage de ma mère de George Tabori, La Cocadrille de John Berger, Electre/Oreste de Sophocle et d’après Eschyle, Portrait d’une femme de Michel Vinaver. Il a créé sept pièces de Daniel Besnehard, Les mères grises, L’étang gris, Neige et sables, Arromanches, Mala Strana, L’ourse blanche, L’enfant d’Obock et Hudson River, un désir d’exil. Claude Yersin a reçu trois récompenses décernées par le Syndicat Professionnel de la Critique, le Prix Georges Lerminier 1985 pour sa mise en scène de Usinage de Daniel Lemahieu, le Prix de la meilleure création française 1987 pour Arromanches de Daniel Besnehard et le Prix George Lerminier 2000 pour sa mise en scène du Courage de ma mère de George Tabori.