Fiche Personne
Plasticien/ne Peintre Sculpteur/trice

Pascale Monnin

Suisse, Haïti

Français

Pascale Monnin, née le 26 mars 1974 à Port-au-Prince (Haïti), est une artiste pluridisciplinaire (peinture, sculpture et gravure).

Née d’une mère suisse et d’un père suisse naturalisé haïtien, elle partage son enfance et son adolescence entre ces deux pays. Après des études au collège Voltaire, elle obtient son baccalauréat artistique à Genève, puis rentre en Haïti où à 20 ans, elle présente sa première exposition.

La Galerie Monnin à Port-au-Prince, fondée en 1956, est une affaire de famille. Avec son père, elle y a rencontré depuis son plus jeune âge des artistes haïtiens (Préfète Duffaut, André Pierre, Carlo Jean-Jacques, Manés Descollines, Saint-Louis Blaise, etc.) qui lui donneront non seulement le goût de la peinture, mais aussi celui de défendre le travail des autres.

Pascale Monnin a étudié la restauration d’art avec Ramon Rivas à Lausanne, la sculpture sur pierre avec Ljuba Stoyanovic à Yverdon-les-Bains, la gravure aux Ateliers Aquaforte de Lausanne, la lithographie au Taller Grafica della Habana.

Ses tableaux ont été exposés en Haïti, aux États-Unis, en Suisse, en France, en Norvège.

Après le séisme de 2010 à Haïti, elle participe, avec 3 autres artistes, à l’exposition « Op-Art ». L’une de ses œuvres illustre la couverture du livre Create Dangerously d’Edwidge Danticat et un de ses dessins est paru dans Le Monde. Pascale Monnin a fait partie du premier pavillon d’Haïti à la Biennale de Venise du 4 juin au 27 novembre 2011.

Pascale Monnin vit et travaille à Port-au Prince.

(Source: Wikipédia)