Fiche Personne
Réalisateur/trice Producteur/trice Directeur/trice de festival

Bernard Djatang

Cameroun, France

Français


Né au Cameroun, il arrive en France pour étudier l'esthétique du cinéma et les techniques de projection cinématographique 35 mm, pour concrétiser son projet de création d'une exploitation de cinéma itinérant dans son pays en travaillant avec les distributeurs locaux et internationaux.

En 2009, la fermeture des dernières salles de cinéma au Cameroun met précocement fin à son projet. L'année d'après, il crée en France l'association Africlap et fonde en 2014 le festival des cinémas d'Afrique de Toulouse, premier véritable festival de cinéma dans tout le Sud-Ouest de la France a consacré la totalité de sa programmation aux films africains.

Son passage en 2006/2007 dans les cabines du cinéma Utopia-Toulouse comme projectionniste de cinéma est surtout marqué par la transition de la technologie film 35mm à la technologie DLP de Texas instruments et SRXD de Sony reconnues par DCI (Digital Cinema Initiative). C'est donc toute la chaine de production du cinéma et son mode de diffusion qu'il fallait dorénavant repenser.

Ancien étudiant de l'université de Toulouse Jean Jaurès où il a étudié la sociologie avant de poursuivre un cursus de communication, médiations numériques et nouveaux médias à l'Institut des Technosciences de l'Information et de la Communication de l'université de Montpellier 3.



Son premier film "Je vais retrouver mon père"

court métrage de 24 min.

Réalisateur/Producteur.