Fiche Personne
Dessinateur/trice Scénariste

Sid Ali Melouah

Algérie

Français

Publicitaire-designer de formation né en 1949 et mort en 2007, diplômé de l’Académie d’art commercial de Copenhague en 1975, Sid Ali Melouah a fait partie de la première équipe qui a lancé la revue M’Quidèch en 1969. Il y crée La famille M’barek puis reprend le personnage de Richa entre le n° 10 et le n° 25 (1972), après le départ de son créateur Amouri. De 1982 à 1995, il collabore à de nombreux journaux nationaux. En 1983, dans El Moudjahid, il dessine Jibouha ya louled une histoire sur le thème du football, sur un texte de Bessol. Il illustre également La pièce d’argent, un roman de Mohamed Arabdiou qui paraît en feuilleton cette même année. Dans Afrique-Asie, il publie Les aventures de Si Zoubia. Cité interdite (La cité du soleil) ; son premier album, tiré à 40 000 exemplaires, en français et en arabe, sort en 1982. Il sera repris dans le quotidien Horizons en 1985. En 1986, Sid Ali Melouah sort Le grand trésor, édité par le Pnud, suivi deux ans plus tard par La secte des assassins (ENAG). En 1990 puis 1993, il fait partie de l’équipe créatrice des revues satiriques El Manchar puis Baroud. En 1997, il autopublie Les meilleurs moments d’El Manchar. À compter de cette date-là, Melouah devient dessinateur de presse quasi exclusivement, malgré la sortie de deux albums de BD : Les moutons de l’Aïd (Ed. Charlie Hebdo, 1998), Pierrot de Bab el Oued (Ed. Limage, 2002). Après la disparition d’El Manchar en 2000, il multiplie les collaborations avec des périodiques français (Jeune Afrique, La croix, Marianne, Le nouvel observateur, Charlie-Hebdo…) ainsi qu’au quotidien national Le soir d’Algérie. Melouah était également commissaire de l’exposition L’Algérie vue par les bédéistes en 2003 et a présenté l’exposition L’histoire de la bande dessinée arabe en 2003 à l’Institut du monde arabe (Paris). Son dernier ouvrage est un collectif de caricaturistes, Dessine-moi l’humour (Ed. Chihab, 2006). Après sa mort, El Bendir lui rendra hommage en publiant une histoire inédite dans le premier numéro. Chaque année, depuis 2008, le Carrefour du 9e art et de l’image d’Aubenas (France) décerne le prix Sid Ali Melouah (devenu depuis Prix Melouah-Moliterni) destiné à distinguer « une bande dessinée, un scénariste ou un dessinateur ayant œuvré pour les droits de l’homme ou/et contre les oppressions de notre monde. » Un prix portant le même nom est créé la même année par le Festival International de BD d’Alger (FIBDA).