Fiche Personne
Réalisateur/trice Documentariste

Blaise Senghor

Sénégal

Français

Né le 30 mai 1932 à Joal (Sénégal), il est décédé le 06 octobre 1976.

Etudes à l’IDHEC en France. Licence de lettres.
Neveu du président Léopold Sédar Senghor. Il réalisa quelques documentaires. Il obtient l’Ours d’argent (Court-métrage) pour Le Grand Magal de Touba au Festival de Berlin 1962.

Il est le producteur délégué du film Liberté 1 réalisé par le Français Yves Ciampi sur une idée du président L. S. Senghor.
Victime d’une hémorragie cérébrale, il voit contraint de s’éloigner des plateaux de tournage.
Il fonde plus tard sa société de production de cinéma, l’UCINA (Union Cinématographique Africaine).

Conseiller technique au ministère de l’Information et à l’Ambassade du Sénégal à Paris, il est nommé ambassadeur permanent du Sénégal auprès de l’UNESCO (Paris), dont il devient vice-président du Conseil exécutif.

Il s’est marié en 1961 à la Française Michelle Guittet (diplômée des Arts Décoratifs à Paris où ils se rencontrent en 1959) avec qui il a eu deux enfants : Richard Wagane et Valérie Dior qui vivent et travaillent à Paris.
Après sa mort, le Centre Culturel du boulevard Dial Diop (en face du lycée Blaise Diagne) fut baptisé Centre Culturel Blaise Senghor en 1976. Aujourd’hui encore haut lieu de la culture à Dakar.