Fiche Personne
Ecrivain/ne Acteur/trice Conteur/se

Florisse Adjanohoun

Bénin

Français

Florisse est comédienne, actrice et écrivain béninoise. Elle a débuté en musique et au cinéma pour enfin démarrer une carrière théâtrale en 1984. Elle a longtemps évolué avec le théâtre Wassangari avant de créer sa propre compagnie « PAROLE EN SCENE ». Après avoir écrit « Atakoun », qui a été présentée au festival des francophonies en Limousin en 99, aux journées théâtrales de Carthage en Tunisie 99 (prix du meilleur texte), aux ReTIC 99 au Cameroun, au Bénin (Prix du meilleur spectacle Bénin Golden Awards 99) etc, elle écrit son deuxième conte théâtral intitulé « LA RESCAPEE » déjà joué au festival « Talent des femmes » au Burkina Faso et au centre culturel français de Cotonou – un spectacle de conte théâtralisé où chants, danses et mimiques riment avec l’expression corporelle dans un « one woman show ».
Elle a dirigé un master class sur comment faire parler le corps dans le conte africain lors du festival de La Fayette en Louisianne aux Etats-Unis en 2000. Avec Abbis Patrix et Muriel Bloch, elle a présenté un récital de contes à la maison du conte à Paris en 2000. Au cours de la même année, elle est allée en Autriche où elle a participé à la création d’une pièce théâtrale sur le no-théâtre dans « KINUTA », une pièce japonaise (prix Uchimura 2000) avec Abel Solares, metteur en scène de Asou Theater.
Florisse a joué dans « La femme et le Colonel », une tragédie écrite par Emmanuel Dongala (écrivain congolais vivant aux Etats-Unis), dans une mise en scène d’Eric Mampouya (artiste et metteur en scène congolais installé au Bénin). C’est le spectacle qui a eu la lourde responsabilité de donner le go à l’inauguration officielle du Fia 2001 à l’hôtel Memling de Kinshasa.