Fiche Personne
Ecrivain/ne

Abdelkader Djemaï

Algérie

Français

Né en novembre 1948 à Oran, Abdelkader Djemaï vit en France depuis 1993 Après un bref passage dans l’enseignement, il devient journaliste et collabore à un grand nombre de périodiques, algériens et autres (Algérie-Presse-Service, Qantara, La République…). Auteur de nouvelles, de pièces de théâtre et de romans, il a reçu le Prix Découverte Albert Camus et le Prix Tropiques pour Un été de cendres. Il a également été nommé chevalier des Arts et des Lettres.
Abdelkader Djemaï anime de nombreux ateliers d’écriture dans les établissements scolaires et en milieu carcéral qui ont donné lieu à une quinzaine de livres.
Dans ses livres, le tendre et le tragique, la fantaisie et l’inattendu se côtoient et s’entrecroisent allégrement. Paisible ou violente, l’Algérie est là, nichée dans ses romans et ses nouvelles. Il ne nous conduit pas aux côtés de héros dressés sur leurs certitudes mais auprès des humbles et des sans-grade, de ceux que la vague de l’histoire a oubliés sur la grève de la vie. Djemaï aime à retrouver le vrai et l’intime, et tous ces petits riens qui donnent chair au souvenir.
« Avec Abdelkader Djemaï, il n’y a pas de place pour le pathos, l’indignation gratuite et les impudeurs en tout genre, pas de place non plus pour les considérations géopolitiques, encore moins pour les fioritures stylistiques. On n’entre pas dans les arcanes de l’Histoire avec son fleuve d’événements et de rebondissements, on reste au seuil d’une conscience individuelle. » ABDOURAHMAN A. WABERI

Bibliographie :
Un été de cendres, Michalon, 1995 (et Folio, 2000).
Camus à Oran, Michalon, 1995.
Sable rouge, Michalon, 1996.
31, rue de l’Aigle, Michalon, 1998 (et Folio, 2000).
Mémoires de nègre, Michalon, 1999.
Dites-leur de me laisser passer, Michalon, 2000
Camping Le Seuil, Paris, 2002
Gare du Nord, Le Seuil, Paris, 2003
Livres(s)