Fiche Personne
Chercheur/se Programmateur/trice

Mathilde Rouxel

France

Français

Chercheuse et programmatrice indépendante spécialiste des cinémas du monde arabe.

Suite à des études de philosophie et d'histoire de l'art et d'archéologie, Mathilde Rouxel a suivi une formation d'études cinématographiques en master à l'École Normale Supérieure – Lettres et Sciences Humaines de Lyon et à l'Université Saint-Joseph de Beyrouth.



Son travail de doctorat porte sur le cinéma de lutte réalisé par des femmes en Égypte, en Tunisie et au Liban depuis 1967, replacé dans une histoire générale du cinéma arabe. Elle est également l’auteure de la première monographie consacrée à la cinéaste libanaise Jocelyne Saab (Jocelyne Saab, la mémoire indomptée, éditions Dar an-Nahar, Beyrouth, 2015) dont elle a été une proche collaboratrice durant les six dernières années de sa vie. Elle a notamment travaillé avec elle sur le festival Résistance culturelle que la cinéaste créait au Liban en 2013, mais aussi sur tous ses derniers projets cinématographiques et la réalisation de son livre Zones de guerre (2018).



Elle a aussi travaillé à l'élaboration et au lancement de la première Biennale Libanaise Internationale pour le Cinéma et les Arts (BLICA), pensée par Jocelyne Saab, qui s'est tenu au Liban de septembre à novembre 2017 et aujourd'hui reprise en main par le Modern and Contemporary Art Museum (Liban).



Elle poursuivait déjà du vivant de la cinéaste un travail de valorisation de l'œuvre de Jocelyne Saab par l'organisation d'événements lui rendant hommage (focus au Forum des Images à l'occasion du festival "Un état du monde" en novembre 2017, commissaire de l'exposition "Jocelyne Saab à contre-courant / Jocelyne Saab Against the Tide" au Modern and Contemporary Art Museum (MACAM) au Liban en juin 2018, programmation du "Jocelyne Saab's Month" à Dar el-Nimer au Liban en novembre 2018).



Elle est aujourd’hui en charge de la gestion de son patrimoine artistique, et a fondé aux côtés du fils de la cinéaste Nessim Ricardou-Saab l’Association des Amis de Jocelyne Saab pour la préservation, la restauration et la diffusion de ses films et de son œuvre artistique (http://jocelynesaabasso.com).



Mathilde Rouxel est également coordinatrice du programme de résidence d’écriture de scénario Films Femmes Francophones Méditerranée (FFFMed – http://fffmed.com), écrit pour différents magazines, journaux ou sites web en France et au Liban et travaille en tant que programmatrice indépendante pour différents festivals de cinéma.

English

Researcher and independent curator, specialized in Arab cinema.

After studying philosophy, history of arts and archeology in France, Mathilde Rouxel studied for a Master’s degree in cinema at ENS in Lyon (France) and in Saint Joseph University in Beirut (Lebanon).



Her PhD researches deal with struggling cinema made by women in Egypt, Lebanon and Tunisia since 1967, as part of a general cinema history of Arab filmmaking. She published the first monograph about the French-Lebanese filmmaker Jocelyne Saab (Jocelyne Saab, la mémoire indomptée, Dar an-Nahar, Beirut, 2015) from whom she was a close collaborator during the last 6 years of her life. She worked with her on the Cultural Resistance International Film Festival of Lebanon that the filmmaker created in 2013, but also on all her last film projects and on the editing of her book Zones de guerre (2018).



She also worked on the development and the organization of the first Biennale for Arts and Cinema in Lebanon (BLICA), a project leaded by Jocelyne Saab and which took place in Lebanon between September and November 2017 and now organized by the Modern and Contemporary Art Museum (Lebanon).



Mathilde Rouxel worked for the enhancement of Jocelyne Saab’s artwork while she was still alive through the organization of different tribute events (focus in Forum des Image as part of “Un état du monde” film festival in November 2017, curator of the exhibition “Jocelyne Saab against the Tide” held by the Modern and Contemporary Art Museum (MACAM – Lebanon) in June 2018, curating of the Dar el-Nimer “Jocelyne Saab’s Month” in November 2018).

She is currently in charge of her whole artistic heritage, and founded with Jocelyne Saab’s son Nessim Ricardou-Saab the Jocelyne Saab’s Friends Association which aims to the enhancement, the restoration and the wide dissemination of her artistic heritage (http://jocelynesaabasso.com).

Mathilde Rouxel is also coordinating the scriptwriting residency project Films Femmes Francophones Méditerranée (FFFMed – http://fffmed.com), writes for different magazines, newspaper and website in France and Lebanon and works as an independent curator for several festivals.