Fiche Personne
Cinéma/TV

Philippe Béziat

Réalisateur/trice, Scénariste
(Homme)
France

Français

Philippe Béziat a réalisé pour le cinéma Pelléas et Mélisande, le chant des aveugles en 2009, NOCES, Stravinski / Ramuz en 2011 et Traviata et nous documentaire-opéra racontant la mise en scène de Jean François Sivadier au Festival d’Aix-en-Provence 2011 (sortie en salles au mois d’octobre 2012).

Il a également réalisé de nombreux documentaires pour la télévision, parmi lesquels De mémoire d’orchestres, 2×43 minutes sur l’Orchestre National de France, 60 ans d’art lyrique à Aix-en-Provence, ou encore Le phénomène Quatre Saisons tous en collaboration avec Christian Labrande.

Il collabore de façon privilégiée avec Marc Minkowski à qui il consacre cinq films : Les musiciens du Louvre – Paroles d’orchestre, Marc Minkowski répète La Belle Hélène, Pour Sainte-Cécile, Berlioz à Versailles et prochainement une Soirée Jacques Offenbach, ainsi qu’avec Rinaldo Alessandrini pour les Gloria de Vivaldi, Rinaldo Alessandrini enregistre les Concertos Brandebourgeois et tout récemment, un programme pour la jeunesse co-réalisé avec gordon : Les Quatre Saisons d’Antoine.

A plusieurs occasions, il capte des spectacles comme La Pietra del Paragone de Gioacchino Rossini ou « Pop’pea », opéra-rock d’après Monteverdi, dans des mises en scène de G.B.Corsetti et Pierrick Sorin, Les contes d’Hoffman mise en scène par Olivier Py, Pelléas et Mélisande et Le ring mis en scène de Robert Wilson (mais aussi dans la production « réduite » d’Antoine Gindt : Ring Saga), ou encore des concerts, comme à l’occasion du Festival de Verbier.

Philippe Béziat est également l’auteur de différents courts métrages, parmi lesquels Le JT Petit Opéra inspiré par Fearful Symmetries de John Adams ou Musica da camera à partir de la musique de George Crumb.

Son prochain long-métrage pour le cinéma, Indes Galantes, sortira en salles le 28 octobre 2020. Ce documentaire suit la rencontre entre le metteur en scène Clément Cogitore, la chorégraphe Bintou Dembélé, et 30 danseurs de hip-hop, krump, break et voguing… qui réinventent ensemble le chef-d’œuvre baroque de Jean-Philippe Rameau, Les Indes Galantes, à l’Opéra Bastille.

Source : https://lesfilmspelleas.com/personne/philippe-beziat

English

Philippe Béziat has directed for the cinema Pelléas et Mélisande, le chant des aveugles in 2009, NOCES, Stravinski / Ramuz in 2011 and Traviata et nous documentaire-opérat telling the story of Jean François Sivadier’s direction at the Festival d’Aix-en-Provence 2011 (theatrical release in October 2012).

He has also directed numerous documentaries for television, including De mémoire d’orchestres, 2×43 minutes on the Orchestre National de France, 60 ans d’art lyrique à Aix-en-Provence, and Le phénomène Quatre Saisons tous in collaboration with Christian Labrande.

He collaborates in a privileged way with Marc Minkowski to whom he devotes five films: Les musiciens du Louvre – Paroles d’orchestre, Marc Minkowski rehearses La Belle Hélène, Pour Sainte-Cécile, Berlioz à Versailles and soon a Soirée Jacques Offenbach, as well as with Rinaldo Alessandrini for Vivaldi’s Gloria, Rinaldo Alessandrini records the Brandenburg Concertos and very recently, a program for youth co-directed with gordon: Les Quatre Saisons d’Antoine.

On several occasions, he has recorded shows such as La Pietra del Paragone by Gioacchino Rossini or « Pop’pea », a rock opera after Monteverdi, in G.B. productions. Corsetti and Pierrick Sorin, Les contes d’Hoffman directed by Olivier Py, Pelléas et Mélisande and Le ring directed by Robert Wilson (but also in Antoine Gindt’s « reduced » production: Ring Saga), or concerts, such as at the Verbier Festival.

Philippe Béziat is also the author of various short films, including Le JT Petit Opéra inspired by John Adams’ Fearful Symmetries or Musica da camera based on the music of George Crumb.

His next feature film for the cinema, Indes Galantes, will be released in theaters on October 28, 2020. This documentary follows the meeting between director Clément Cogitore, choreographer Bintou Dembélé, and 30 dancers of hip-hop, krump, break and voguing… who together reinvent Jean-Philippe Rameau’s baroque masterpiece, Les Indes Galantes, at the Opéra Bastille.