Fiche Personne
Chanteur/euse

Mayra Andrade

Cap-Vert

Français

En juin 2001, une jeune chanteuse capverdienne, jusqu’alors totalement inconnue, âgée de 16 ans à peine, remportait la Médaille d’or aux jeux de la francophonie à Ottawa Hull au Canada face à quelques 35 concurrents venus du monde entier. Fait sans précédent, MAYRA Curado Andrade, obtenait ainsi la première médaille d’or pour son pays lors d’une compétition internationale.La jeune Mayra est aujourd’hui la figure de proue de la nouvelle génération de chanteurs de son pays.
Née à Cuba de parents capverdiens, elle a vécu au Sénégal, en Angola, puis en Allemagne. A l’âge de 13 ans, elle est déjà remarquée pour sa voix et sa personnalité et choisie pour chanter en Belgique lors d’une conférence du Dalaï Lama.Après sa victoire aux jeux de la Francophonie au Canada, Mayra n’a cessé d’enchaîner les concerts. Au Cap-Vert, à Praia et Mindelo notamment. Ensuite dans la salle mythique du « Coliseu Dos Recreios » à Lisbonne, elle chante aux cotés de Bau, ancien instrumentiste de Césaria Evora.
C’est en juillet 2002 que Mayra est invitée pour la toute première fois en France, au Festival de Jazz des « Rendez-Vous de l’Erdre ». Sur scène, aux côtés de deux grandes dames du jazz international, la new-yorkaise Sheila Jordan et l’arménienne Datévik Hovanessian, Mayra obtient un énorme succès.

Les invitations se succèdent : elle est invitée au Festival Africajarc aux cotés de Joe Zawinul, Ismael Lo et Angélique Kidjo?Elle chante en première partie de Césaria Evora au New Morning, de Enrico Macias au « Festopale » à Etaples et du cubain Ernesto Titos Puentes lors du « Festival de Jazz » de Vannes.
Mayra impose dès lors son propre style. Elle passe avec une aisance étonnante de la Morna au Funana et de la Coladera au Batuque en y associant une touche Jazzy.
Sa personnalité et son talent apportent un véritable souffle nouveau à la musique des îles du Cap-Vert, héritage d’un métissage des rythmes de l’Afrique et du Vieux-Continent.