Fiche Personne
Militant/e

Marie Frantz Joachim

Haïti

Français

Militante féministe haïtienne, Marie Frantz Joachim a dirigé pendant une dizaine d’années la Solidarité Fanm Ayisyen (SOFA), une organisation qui se réclame du courant féministe populaire, ne dissociant pas les problèmes de sexe et de classes. Elle a participé à la Marche mondiale des femmes où elle était la porte-parole des femmes de la Caraïbe devant le représentant du Fonds monétaire international pour dénoncer les conséquences de l’application des mesures du programme d’ajustement structurel sur les femmes. A la deuxième édition du Forum social mondial de Porto Alegre, elle faisait partie des membres du jury au Tribunal international contre la dette externe. Aujourd’hui, elle vit à Paris où elle poursuit ses études en linguistique. Parallèlement, elle continue ses actions féministes en intervenant auprès des femmes victimes de violences conjugales dans les Hauts-de-Seine.