Fiche Personne
Peintre Percussionniste

Henri Guédon

Martinique, Martinique

Français

Né en 1944,le jour anniversaire de l’abolition de l’esclavage à Fort-de France en Martinique, Henri Guédon débarque à Paris à vingt ans ou il amène le jazz des Caraïbes et sort l’album Cosmo-Zouk, lançant dans la foulée le mot « zouk » que Kassav popularisera au début des années 1980. Attentif à tous les courants musicaux, il compose la Marseillaise en trois continents, et un album hommage à Dizzy Gillespie, intitulé Latin Be Bop. Touche à tout de la musique et des rythmes caribéens, du jazz au zouk, en passant par la salsa, Henri Guédon pratique également la peinture et la sculpture avec talent dans son atelier parisien. Certains de ses dessins s’organisent en rythme et les linges apparaissent et s’effacent comme en musique. Cet artiste martiniquais ambassasdeur de la musique caribéenne en France et dans le monde a réalisé des ?uvres plastiques et musicales à son image : éclectique, franc et joyeux.