Fiche Personne
Chorégraphe Danseur/se

Awoulath Alougbin

Bénin

Français

Awoulath Alougbin, née en 1978 à Porto-Novo au Bénin, est très tôt imprégnée dans le milieu artistique.

D’origine Yoruba, elle étoffe sa connaissance des danses traditionnelles lors de sa
formation au Ballet National du Bénin. Sa rencontre avec la chorégraphe haïtienne Ketly Noël lui révèle l’univers de la danse contemporaine ; elle prend part à Danser la vie en 1998 et Ilô l’année suivante. En 2001, elle participe à L’atelier du Monde dans le cadre de Montpellier Danse.

Elle confirme ses qualités de danseuse et participe à plusieurs créations. Les Feuilles qui résistent au vent du chorégraphe Koffi Kôkô et Le Sacre du Printemps d’Heddy
Malem lui font faire le tour du monde.

Parallèlement, Awoulath Alougbin se lance dans la recherche chorégraphique. Elle forme, en collaboration avec d’autres danseurs béninois, le groupe Sacam Danse,
avant de fonder sa propre compagnie, la compagnie AA. En 2004, elle s’affirme comme chorégraphe avec le spectacle Aga Oba, un duo qu’elle partage avec Clément Kakpo ou le danseur nigérian Qudus Onikekun. L’année suivante, elle se met en scène dans un solo intitulé Les petites Calebasses. En 2007, Awoulath Alougbin crée # 1 Ange, une fusion de mouvements chorégraphiques, chants et textes, qu’elle interprète
seule sur scène, pendant 45 minutes.

Au-delà de son travail de recherche chorégraphique qui s’appuie sur l’essence des danses Yoruba et du Bénin, Awoulath Alougbin se positionne comme le garant d’une
danse contemporaine en devenir dans un pays où cette discipline construit pas à pas les préludes d’une écriture contemporaine.