Fiche Personne
Danse

Sidi Larbi Cherkaoui

Chorégraphe, Danseur/se
Belgique, Maroc

Français

Sidi Larbi Cherkaoui est né en 1976 à Anvers.

Après avoir été danseur de variétés dans différentes revues et émissions de télévision en Belgique, Sidi Larbi Cherkaoui entreprend des études à P.A.R.T.S. (Bruxelles), l’école de danse dirigée par Anne Teresa De Keersmaeker. Il y est surtout influencé par les cours de technique de William Forsythe (E. Corbett), Pina Bausch (D. Dusjinski) et Trisha Brown (L. Gries), mais également par le stage de théâtre (Damiaan De Schrijver), les cours de sociologie (Rudi Laermans), l’enseignement de l’histoire de la danse? et bien évidemment du répertoire de Rosas (A. T. De Keersmaeker). Parallèlement à sa formation contemporaine, il travaille déjà avec des compagnies de hip-hop (Bang Gang) et de Modern Jazz (Extravadance), et se rend à New York pour suivre des cours au Broadway Dance Center (Michèle Assaf, Cecilia Martha, A.C.). Grâce à la grande diversité de son bagage et à son attitude ouverte envers toutes les formes de représentation, le travail chorégraphique de Cherkaoui est extrêmement personnel, théâtral et éclectique.

En novembre 1995, Sidi Larbi remporte le prix du Meilleur Solo de danse, à Gand en Belgique. Ce concours fut créé par Alain Platel, le directeur artistique des Ballets C. de la B.

En octobre 1997, Alain Platel l’invite à participer à la création de son spectacle Iets op Bach, avec lequel les Ballets C. de la B. remportent un immense succès international. Il participe également à la tournée, de 1998 à 2001 (représentations à Paris, Londres, Zurich, Montréal, Tel Aviv, Hong Kong, Adelaide, Tokyo?). Entre-temps, Sidi Larbi crée Atame pour le Bal Moderne lors du Time Festival (1997, Gand), et Afwezen (Fatalidad) pour Polydancecompany (Courtrai).

En 1999, pendant la tournée de Iets op Bach, Sidi Larbi Cherkaoui signe la chorégraphie, tout en faisant partie de la distribution, d’Anonymous Society, en collaboration avec Andrew Wale et Perrin Manzer Allen (direction musicale). Une comédie musicale contemporaine sur une sélection de compositions de Jacques Brel. La comédie musicale remporte différents prix : le Fringe First Award et le Total Theatre Award à Édimbourg et le Barclay Theatre Award à Londres en 2000. Rien de Rien, sa première chorégraphie en tant que membre du noyau artistique des Ballets C. de la B. tourne dans toute l’Europe (Londres, Paris, Copenhague, Porto?) et a gagné le Special Prize au BITEF Festival à Belgrade en 2001. Parallèlement à la tournée marathon de Rien de rien, Sidi Larbi Cherkaoui dirige pendant une année, en collaboration avec Nienke Reehorst (ex-Ultima Vez et Damaged Goods), un atelier avec des acteurs handicapés mentaux. Cet atelier aboutit à un spectacle, ook (2002), créé pour la compagnie Theater Stap à Turnhout.

En juillet 2002, il participe au Vif du Sujet au Festival d’Avignon et y danse it (2002) dans une mise en scène de Wim Vandekeybus, avec qui il collabore étroitement pour la chorégraphie.
En septembre 2002, il signe, en étroite collaboration avec Damien Jalet (danseur chez Les Ballets C. de la B.), Luc Dunberry et Juan Kruz Diaz de Garaio Esnaola (danseurs/chanteurs chez Sasha Waltz), la chorégraphie de d’avant (2002) pour la Schaubühne Am Lehniner Platz à Berlin.
En mars 2003, Sidi Larbi Cherkaoui crée Foi pour Les Ballets C.
de la B., un projet qui continue la symbiose entre musique live (médiéval du XIVe siècle et chants traditionnel villageois) et danse/théâtre contemporain. Cette fois-ci les partenaires musicaux sont Dirk Snellings et son ensemble Capilla Flamenca (pour la musique de l’époque du Ars Nova) et Christine Leboutte (qui a notamment travaillé avec Giovanna Marini) pour les chants traditionnels d’Italie. En mai 2004, Les Movimentos Awards à Wolfsburg (Allemagne) attribuent le prix de la meilleure chorégraphie à Foi.
En juillet 2004, Sidi Larbi Cherkaoui crée Tempus Fugit avec Les Ballets C. de la B.
Décembre 2004, marque la première de In Memoriam, une création de Sidi larbi Cherkaoui pour les Ballets de Monte- Carlo.

En avril 2005, il présente Loin, une chorégraphie pour le Ballet du Grand Théâtre de Genève.

CRÉATIONS ET SPECTACLES
1993-1995 Participation à des shows télévisés : Margriet (BRT), Jo Vally (VTM), Nina (ZDF) ; spectacles en Allemagne.
1995 Premier Prix du concours Meilleur Solo de Danse belge.
1996 Collaboration avec le chorégraphe Eric Raeves pour Interesting Bodies.
1996-1997 Études de danse chez P.A.R.T.S. à Bruxelles.
1997 Danseur dans Iets op Bach, d’Alain Platel pour Les Ballets C. de la B.
1997 Défilés de mode (dansés) pour la styliste belge Sarah Corijnen.
Chorégraphe invité au Bal Moderne de Michel Reilhac, avec Atame.
Chorégraphie pour De langste Nacht à De Beeging (Anvers).
août 1999 Chorégraphe-danseur pour un spectacle de théâtre musical d’Anonymous Society.
oct. 2000 chorégraphe, metteur en scène, danseur de Rien de rien pour Les Ballets C. de la B.
mars 2002 chorégraphe avec Nienke Reehorst de Ook pour Theater Stap (Turnhout, Belgique).
jui. 2002 danseur et co-chorégraphe avec Wim Vandekeybus dans le solo it pour Le Vif du Sujet, Festival d’Avignon.
sep. 2002 danseur et chorégraphe en collaboration avec Damien Jalet, Luc Dunberry et Juan Kruz Diaz de Garaio Esnaola pour d’avant pour la Schaubühne Am Lehniner Platz Berlin.
mars 2003 chorégraphe-metteur en scène de Foi pour Les Ballets C de la B.
juil. 2004 Tempus Fugit avec les Ballets C. de la B.
déc. 2004 In Memoriam pour les Ballets Monte-Carlo avr. 2005 Loin, pour le Ballet du Grand Théâtre de Genève

English

Born in 1976 in Anvertwerpen (Belgium).



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications